Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Quand Laurent Blanc revoit totalement sa copie sur Rabiot !

Adrien Rabiot, PSG

Annoncé sur le départ au PSG il y a encore quelques semaines et tout proche de s’engager avec l’AS Rome durant le mercato estival, Adrien Rabiot a finalement prolongé son contrat. Et Laurent Blanc adapte désormais son discours avec cette nouvelle…

« Adrien Rabiot ? Un gros imbroglio du mercato ! Concernant la Ligue des Champions, vous savez très bien pourquoi il n’est pas inscrit. C’est un choix, notre choix. Il n’y a pas que l’entraîneur qui décide, il y a aussi le club », expliquait Laurent Blanc mi-septembre, au moment où la situation semblait particulièrement tendue avec le jeune milieu de terrain du PSG ! Depuis, Adrien Rabiot a prolongé son contrat jusqu’en juin 2019, et les discours ne sont plus les mêmes.

« BONNE CHOSE POUR LUI COMME POUR NOUS »

Mercredi soir, après la victoire du PSG face à l’APOEL Nicosie en Ligue des Champions (1-0), Laurent Blanc a fait le point sur la prolongation d’Adrien Rabiot : « Il a resigné pour quatre ans avec le PSG et fait de nouveau partie de l’effectif mis à ma disposition. On était arrivé à une situation où il était difficile d’imaginer une sortie agréable. Finalement, le club y est arrivé puisqu’il a resigné. C’est une très bonne chose, pour lui comme pour nous. Ça fait un joueur supplémentaire. Ce n’est pas une mauvaise chose. Et puis, c’est un garçon que j’apprécie beaucoup. Mais il a pris du retard, forcément. Il manque de compétition. Il faudra combler ce vide par des bouts de matches et puis il y a des compétitions nationales comme la Coupe de France ou la Coupe de la Ligue qui lui permettront d’avoir du temps de jeu », a lancé l’entraîneur du PSG, affichant donc un discours bien plus positif que les semaines passées sur ce sujet.

« JE N’AVAIS PAS RESSENTI LES CHOSES DE CETTE FAÇON »

Adrien Rabiot a récemment livré les dessous de sa volte-face avec le PSG : « J'ai beaucoup discuté avec le président et j'ai senti qu'il voulait vraiment que je fasse partie du projet. Il est très proche des joueurs, il l'a été avec moi. Ça lui tenait à coeur que je continue ici. Je n'étais pas certain de faire partie du projet. Là, j'ai vu que le discours des dirigeants était vraiment sincère. Avant, je n'avais pas ressenti les choses de la même façon ».

Articles liés