Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Daniel Riolo tacle Nasser Al-Khelaïfi et ses critiques contre le fair-play financier !

Malgré le quadruplé historique du PSG, Nasser Al-Khelaïfi est frustré de ne pas pouvoir investir plus sur le marché des transferts et a pointé du doigt le fair-play financier. Des plaintes qui ne plaisent pas à Daniel Riolo.

« J’espère que le fair-play financier va être modifié, car il est injuste. Je ne veux pas faire de scandale avec l’UEFA, mais c’est impossible de continuer ainsi. Avec le fair-play, on ne peut pas améliorer l’équipe comme on le souhaiterait ». À l’issue de la victoire face à Auxerre (1-0) qui a offert une neuvième Coupe de France au PSG et un quadruplé historique, Nasser Al-Khelaïfi s’est plaint des contraintes liées au fair-play financier. Ce qui n’a pas du tout plu à Daniel Riolo.

« IL DEVIENT UN CHOUINEUR »

« Heureux le président du PSG s’est lâché. Il n’en avait jamais rien dit, mais conforté par l’opinion et par la famille du foot français qu’il l’encourage à devenir comme eux, un chouineur, il a attaqué le fair-play financier ! Enfin ! Il était temps. On écrase tout en France, car on a quatre fois plus de blé que les autres (un contexte jamais vu, mais chut faut pas le dire, car ça pourrait troubler le côté historique), mais on ne gagne pas en Europe, car on en a pas assez !! », a écrit le journaliste dans son édito pour RMC.

« ON CHIALE À L’INJUSTICE »

« Enfin, ce n’est pas exactement ça. On ne peut pas en dépenser autant qu’on veut. On ne s’est pas préparé à ça, on a très mal dépensé, on a un budget de 450 millions, mais on chiale à l’injustice… Qu’il continue à bien écouter la "famille", ceux qui pensent que Cabaye est meilleur que Verratti ou Lacazette mieux que Di Maria et il pourra encore chouiner longtemps sur le FPF ! » a-t-il conclu.

Articles liés