Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Cette pépite de Villas-Boas qui attend un signe de Zubizarreta !

Sous contrat aspirant jusqu’en 2020, Cheik Souaré n’a toujours pas reçu de proposition de la part de l’OM, et le jeune joueur attendrait un signe de sa direction.

Depuis l’arrivée d’André Villas-Boas sur le banc de l’OM, plusieurs joueurs du centre de formation ont eu l’occasion d’intégrer le groupe professionnel pour des entraînements ou des matches amicaux. C’est notamment le cas d’Isaac Lihadji, Lucas Perrin ou encore Cheick Souare, qui a rejoint les A cette semaine pour compenser l’absence des internationaux à l’entraînement. Mais l’avenir du milieu de 17 ans est loin d’être certain. Son contrat aspirant prenant fin en juin 2020, Cheick Souare pourra s’engager dans le club de son choix dès janvier s’il ne trouve pas d'accord avec sa direction d’ici là. Alors que plusieurs clubs ont été annoncés intéressés par ses services (Juventus, Manchester City et United), Bastien Cordoleani, spécialiste des jeunes de l’OM au Phocéen a livré plus d’informations sur la situation du minot.

« Il attend avant tout un signe de la part de l'OM »

« Cheik et sa famille ne sont pas du tout en contact avec ces clubs, ni avec d'autres, même s'il est forcément suivi vu sa situation. Déjà, il n'est pas question pour lui de terminer sa formation ailleurs qu'en France, et sa priorité est de rester à l'OM, c'est très clair. En revanche, après avoir rencontré Andoni Zubizarreta en fin de saison dernière, il n'a toujours pas reçu de proposition. Cette année, il est encore le meilleur joueur en U18, et il aimerait un signe, comme monter avec la N2, par exemple, même s'il sait que l'OM veut absolument faire remonter les U18 au plus haut niveau. Après, il est évident qu'il lorgne vers un premier contrat pro, ce qui est une étape normale. Mais, au-delà de ça, il attend avant tout un signe de la part de l'OM, et sa présence actuelle à l'entraînement des pros en est un. Après, les dirigeants vont devoir prendre une décision rapide, sinon, un départ serait clairement envisageable », a confié Bastien Cordoleani sur le site du Phocéen.

Articles liés