Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM/ASSE/LOSC : La mise au point musclée de l’OL sur Yoann Gourcuff !

Alors qu’un reportage de France 2 pointait du doigt les manquements du staff médical de l’OL vis-à-vis d’une blessure de Yoann Gourcuff, le club rhodanien a tenu à réagir.

« Blessé face à Nice le 21 mars dernier. Ce jour-là, aucune personne du staff de l’O.L. ne vient aux nouvelles après le match. Si Gourcuff n’a toujours pas signé dans un club, c’est qu’il traine une blessure au pied, une fracture du sésamoïde non diagnostiquée par l’O.L. en fin de saison », expliquait Fabien Levêque, journaliste sur France 2, lors d’un reportage sur Yoann pour le compte de l’émission Stade 2 dimanche. Des déclarations qui ont vite fait bondir les dirigeants de l’OL avec un communiqué de presse publié ce lundi sur le site officiel du club rhodanien.

« L’OL N’ADMET PAS QUE SON STAFF MÉDICAL SOIT POINTÉ DU DOIGT »

« Sur le premier point, le staff médical a pris immédiatement en charge Yoann Gourcuff. Sur le deuxième point, le staff médical de l’O.L. a fait réaliser le 6 mai 2015 des radiographies et des échographies des 2 pieds de Yoann Gourcuff qui n’ont révélé aucune fracture mais des inflammations. Le staff médical a alors demandé au joueur de s’arrêter complètement et de respecter un protocole de soins, ce qu’il a fait dans le cadre du club jusqu’à son départ en vacances le 24 mai. L’Olympique Lyonnais n’admet donc pas que les compétences de son staff médical soient ainsi mises en cause avec de telles affirmations gratuites et erronées. Le club et son staff médical se réservent, le cas échéant, le droit de défendre leurs intérêts devant les juridictions compétentes », assure ainsi l’OL.

« PAS TRÈS ÉLÉGANT »

Invité à s’exprimer dans Luis Attaque sur RMC ce lundi soir, Jean-Michel Aulas a également tenu à s’exprimer sur le cas Gourcuff et cette blessure au sésamoïde : « Le reportage de Stade 2 est tout à fait biaisé et absolument pas réaliste. C’est pour ça qu’on s’est fendu d’un communiqué. Le médecin qui est intervenu sur France 2 dimanche semblait dire qu’il avait une fracture et qu’on ne l’avait pas décelée. Non, je pense que Yoann a continué à s’entrainer comme il l’a fait pendant cinq ans, comme un forcené. Aller dire après que c’est du fait du service médical de l’Olympique Lyonnais, ce n’est pas très élégant. Moi qui l’ai toujours défendu, je vais devoir remettre certaines choses en perspective. L’incident est clos. Ce n’est pas très élégant. Point final. Je lui souhaite de trouver un club à la dimension de son talent et de sa disponibilité. ».

Articles liés