Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

Mercato - OL : Quand Aulas s’interroge sur De Bruyne et les 120 M€ investis par le PSG…

Habitué des sorties médiatiques bien senties, Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à remettre en question les investissements de Manchester City et du PSG.

Di Maria, Kurzawa, Trapp, Stambouli, Aurier… Le PSG a largement investi lors du mercato estival. Mais les dirigeants du club de la capitale aurait pu débourser plus le marché des transferts avec leur intérêt pour Kevin De Bruyne. L’international belge a échappé à Nasser Al-Khelaïfi en signant fin août à Manchester City pour un transfert estimé aux alentours des 80M€. Des dossiers commentés par Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais qui pointe du doigt l’assouplissement des règles du fair-play financier.

« ON A ASSOUPLI LES RÈGLES DU FAIR-PLAY FINANCIER »

« On peut se demander s’il y a tous les ingrédients dans le fair-play financier pour éviter cette bulle spéculative. Quand Manchester City achète De Bruyne ou que le PSG investit 120M€ alors que ces deux clubs étaient sous recrutement contrôlé un an plus tôt, il faut le dire. On a assoupli les règles, mais cela n’a pas été expliqué. Pour le moment du moins… », assure ainsi Jean-Michel Aulas dans les colonnes de France Football.

« NOUS SOMMES PLUS FORTS »

« L'équipe plus forte avec les arrivées de Di Maria et Trapp? Nous sommes plus forts que la saison dernière, oui. Si vous prenez l'effectif, tous les postes sont doublés. On pourrait faire deux bonnes équipes, une pour jouer la Coupe d'Europe et une pour la L1 ! Les grandes équipes ont besoin d'avoir des joueurs de qualité sur le banc, cela permet de faire tourner. Si vous regardez les équipes européennes, sur le papier, le PSG a l'effectif qui compte le plus de joueurs de qualité », avouait récemment Thiago Silva sur le recrutement du PSG.

Articles liés