Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : « Djordjevic aurait dû comprendre qu’il était entouré d’agents stupides »

Waldemar Kita, FC Nantes

Alors que Filip Djordjevic devrait selon toute vraisemblance quitter le FC Nantes, le président Waldemar Kita a une nouvelle fois fustigé l’entourage du joueur.

Le feuilleton Filip Djordjevic aura décidément empoisonné le quotidien du FC Nantes durant la totalité du mercato. En fin de contrat avec le club nantais en juin prochain, le buteur serbe est annoncé partant depuis de longs mois, notamment du côté de l’Italie où l’Inter Milan et surtout la Lazio Rome ont approché le joueur. Alors que Cardiff a fait une offre de 1,5M€ lors des dernières heures du mercato d’hiver pour un transfert immédiat, le président nantais Waldemar Kita a préféré garder le joueur jusqu’au bout de son contrat.

« JE N’EN FAIS PAS UNE AFFAIRE D’ARGENT »

« On est dans une situation délicate. Ça démontre une fois de plus que je n’en fais pas une question d’argent. Je préfère l’avoir avec nous. J’espère qu’il marquera encore huit buts lors de la deuxième partie de saison même si, il faut être honnête, c’est mal parti. Et puis, je ne suis pas fou, je n’allais pas le laisser partir pour une offre ridicule », a déclaré à L’Équipe le dirigeant du club nantais, qui ne cache pas s’être attendu à davantage de « reconnaissance » de la part d'un joueur qu’il était allé chercher en 2008 en provenance de l’Etoile Rouge de Belgrade.

« FILIP, ILS VONT PROFITER DE TOI »

« Il y avait un autre problème et le joueur aurait dû comprendre qu’il était entouré d’agents stupides. S’il était allé à Cardiff, il n’aurait pas pu jouer aujourd’hui car il n'avait pas de permis de travail. Ça fait quelques mois que je lui dis, peut-être un an ou deux : "Filip, ils vont profiter de toi, tu vas te faire avoir comme un bleu". J’espère qu’il sera honnête. Il ne faut pas qu’il lève le pied sinon Michel (Der Zakarian) ne lui fera pas de cadeaux », a-t-il ajouté.

Articles liés