Accès direct au contenu

Foot - ASSE

Mercato - ASSE - Galtier : « Si on avait un attaquant du niveau de Ruffier… »

Christophe Galtier, ASSE

Alors que Bernard Caïazzo a pointé du doigt cette semaine le manque d’efficacité de ses attaquants, Christophe Galtier a confirmé les propos de son dirigeant en conférence de presse.

Si l’AS Saint-Étienne a effectué une remarquable saison 2013/2014 l’an dernier en Ligue 1 (4e du classement), les Verts peinent beaucoup plus en ce début de saison, eux qui se traînent en 10e position. En cause parmi les raisons évoquées, le manque de percussion offensive et le manque de réussite des attaquants devant le but, l’ASSE n’ayant marqué « que » neuf buts en neuf matches. Un problème pointé du doigt cette semaine par Bernard Caïazzo, président du comité de surveillance de l’ASSE.

« CAÏAZZO ? LES TITRES SONT ACCROCHEURS MAIS… »

Interrogé sur ce point en conférence de presse ce jeudi, Christophe Galtier n’a pas caché ses difficultés actuelles. « Je ne me suis pas contenté de lire les titres sur les déclarations de Monsieur Caïazzo. Les titres sont accrocheurs mais sur le fond, il a dit quoi ? Qu’on n’avait pas à l’AS Saint-Etienne un buteur à 20 buts. C’est vrai. Si on avait un attaquant du niveau de notre gardien, on serait sans doute plus haut. Maintenant aux attaquants de prendre conscience qu’ils ne sont pas dans le cercle fermé des attaquants à 20 buts mais qu’ils peuvent s’en rapprocher. Pour ça, il faut marquer des buts. Marquer des buts, c’est un état d’esprit ».

« IL MANQUE PARFOIS LE GESTE FINAL »

« Il manque parfois la dernière passe et le geste final. Sur ça, c’est à moi de travailler et de faire en sorte que les joueurs que j’ai choisis aient le rendement que j’espère. Je pense à Ricky, à Mevlüt mais aussi à Romain Hamouma qui devra marquer des buts comme il l’a fait l’an dernier ou à Benjamin (Corgnet), s’il pouvait faire en sorte de ne plus toucher les poteaux… », a-t-il poursuivi.

Articles liés