Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Ce message de Guilavogui pour l’Atletico Madrid

Josuha Guilavogui, ASSE

Actuellement prêté du côté de l’ASSE par l’Atletico Madrid, Josuha Guilavogui devrait logiquement retrouver le club espagnol à l’issue de la saison. Interrogé par L’Equipe, le milieu de terrain des Verts a souhaité faire passer un message aux Colchoneros…

Blessé jusqu’à la fin de saison à cause d’une blessure à la cuisse, Josuha Guilavogui n’aura pas franchement eu le temps de mettre à profit son retour dans les rangs de l’ASSE durant le mercato hivernal. Prêté par l’Atletico Madrid, l’international français avait vécu six premiers mois délicats en Espagne, puisqu’il n’avait été aligné qu’à une seule reprise par Diego Simeone en Liga. Toutefois, il ne semble avoir aucune rancœur envers le technicien argentin comme le prouve sa sortie médiatique dans L’Equipe ce mercredi.

« UNE CHANCE D’APPARTENIR À CE CLUB »

Alors que l’Atletico Madrid est plus que jamais en course pour le titre de champion d’Espagne et affrontera Chelsea ce mercredi soir en Ligue des Champions, Josuha Guilavogui n’a pas dissimulé sa fierté de faire initialement partie de ses rangs : « Je me dis simplement que c’est une chance d’appartenir à ce club, je lui souhaite de faire la meilleure saison possible », explique Josuha Guilavogui, qui est apparu à sept reprises avec l’ASSE en championnat depuis le mois de janvier.

QUAND TIAGO A CHAMBRÉ GUILAVOGUI…

Le milieu de terrain portugais Tiago, qui était passé par l’OL avant l’Atletico Madrid, a récemment chambré le joueur de l’ASSE : « Lui, c’est la grande classe, le cerveau de l’équipe. Quand j’étais là-bas, je m’entendais très bien avec lui, il me donnait beaucoup de conseils. D’ailleurs, on est toujours en contact. Quand on a battu Lyon avec Saint-Etienne, il m’a chambré en me disant que j’avais gagné contre son équipe. Franchement, ce qu’il fait à son âge, c’est impressionnant. Il n’est pas monstrueux physiquement mais il compense par sa lecture du jeu et sa technique », explique Josuha Guilavogui.

Articles liés