Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

PSG : « Pas sûr que Leverkusen puisse tenir Ibrahimovic pendant un match entier… »

Zlatan Ibrahimovic, PSG

À quelques jours de la rencontre Leverkusen - PSG en Ligue des Champions, un ancien joueur du club dresse un état des lieux des faiblesses allemandes…

Sur le papier, l’affiche entre le Bayer Leverkusen, (2e de Bundesliga), et le PSG (leader de Ligue 1) ne paraît pas le plus équilibré des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Néanmoins, la méfiance est de mise côté parisien à quelques jours d’un déplacement à la Bay Arena pour y affronter les hommes de Sami Hyypiä. Interrogé par le quotidien 20 Minutes sur les forces et faiblesses de l’équipe allemande, l’ancien joueur de Strasbourg (2004-2006) et du… Bayer Leverkusen (2006-2009), Karim Haggui, assure que la présence de Zlatan Ibrahimovic devrait suffire à déstabiliser la défense du Bayer.

« DÉFENSIVEMENT, IL Y A UN COUP À JOUER POUR LE PSG »

« Ils ont des joueurs très influents comme leur attaquant Stefan Kiessling. Il est très dangereux, avec un très bon jeu de tête, et il se donne à fond pour l’équipe. Il est chiant à jouer, il presse et il est dur avec les défenseurs. Offensivement, il y a aussi Sidney Sam et leurs milieux récupérateurs Simon Rolfes et Lars Bender sont très techniques. Défensivement, il y a un coup à jouer pour Paris. Zlatan Ibrahimovic peut peser. Ils jouent bien au football mais je ne suis pas sûr qu’ils puissent tenir son impact physique pendant un match entier », a déclaré le défenseur tunisien.

« LEVERKUSEN EST RÉPUTÉ POUR SON JEU PLAISANT »

« Leverkusen un club très bien structuré. C’est l’un des meilleurs centres de formation en Allemagne et il est réputé pour savoir bien recruter et pratiquer un jeu plaisant. C'est un club stable avec beaucoup de moyens grâce au groupe pharmaceutique Bayer. Depuis vingt ans, le Bayern Munich est le club qui a gagné le plus de titres mais Leverkusen a souvent été derrière. Ils ne sont jamais à la rue et ils arrivent presque toujours à se classer dans les cinq premiers. Mais dès qu’ils sont en position de remporter un titre, ils calent », a-t-il par ailleurs ajouté.

Articles liés