Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Le message fort de Marquinhos concernant Neymar...

Alors que Neymar a fait son grand retour avec le PSG ce week-end après avoir été blessé un mois, Marquinhos n’a pas manqué de dire tout le bien qu'il pensait de son compatriote, affirmant que celui-ci avait mûri.

Après avoir été absent à la suite d’une blessure contractée face au Nigéria début octobre, Neymar a effectué son retour à la compétition vendredi à l’occasion de la rencontre du PSG contre Lille (2-0). Si le Brésilien n’a pas forcément brillé lors de la partie, malgré quelques gestes dont il a le secret, le joueur de 27 ans a pu retrouver quelques sensations sur le terrain, à quelques jours du match prévu à Santiago Bernabeu face au Real Madrid en Ligue des Champions. Et à l’occasion du retour à la compétition de Neymar, Marquinhos s’est enflammé au moment d’évoquer son coéquipier, affirmant que celui-ci avait grandi dans sa tête et qu’il était à fond concentré sur le PSG après un été agité lors duquel il aurait aimé retourner au FC Barcelone.

« Ney a toujours été à fond »

« Neymar a vécu des chose qui l’ont fait mûrir comme personne, et comme joueur. J'espère que ça va être une très bonne saison pour lui comme pour nous. Ney a toujours été à fond. C'est quelqu'un qui ne fait pas les choses à moitié, cela se voit sur le terrain, quand il prend la balle il veut être déterminant. (…) Une fois qu'il est sur le terrain, même après tout ce qu'il s'est passé au mercato et les autres histoires, il rentre sur le terrain pour gagner, marquer, être décisif. Il ne se cache pas. C'est comme ça qu'il prouve qu'il est à fond avec nous. (…) S’il va enfin justifier les 222M€ ? Je l'espère surtout ! Il a toujours envie de montrer, de gagner. C'est un vrai compétiteur, et pas que dans le foot d'ailleurs. Dans tout ce qu'il fait, il veut être le meilleur, il a ça dans la tête. S'il ne l'a pas été ces dernières années, c'est sûr que cette saison il va vouloir l'être », a déclaré Marquinhos lors d’un entretien accordé à l’AFP.

Articles liés