Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Ligue des champions : Mourad Boudjellal n’est pas emballé…

Alors que le PSG s’est qualifié pour la première fois de l’ère QSI pour le dernier carré de la Ligue des champions, Mourad Boudjellal n’a pas vraiment salué l’accomplissement du club de la capitale en soulignant les adversaires rencontrés par le club de la capitale.

Ancien président du Racing Club de Toulon, pensionnaire de l’élite nationale de rugby dans le Top 14, Mourad Boudjellal fait beaucoup parler de lui depuis le mois de juin et du fait qu’il soit porteur d’une offre de rachat de l’OM avec l’homme d’affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi. Intervenant pour l’émission de RTL des Grandes Gueules, Boudjellal a profité de sa présence vendredi pour s’attarder sur le parcours du PSG en Ligue des champions. En éliminant l’Atalanta Bergame en 1/4 de finale de C1 mercredi soir, le club de la capitale a validé son ticket pour la demi-finale de ce Final 8 à Lisbonne, une première depuis l’arrivée des investisseurs qataris en 2011. Mais pas de quoi impressionner Mourad Boudjellal.

« Ils ont quand même une autoroute depuis le début »

« Le Paris Saint-Germain, s’ils ne sont pas en finale de Ligue des champions cette année, ils n’y seront jamais. Ils ont quand même une autoroute depuis le début… Aller en finale de la Ligue des champions en battant Bergame (ndlr Atalanta) et Leipzig, c’est inespéré. Ils ont quand même un bon karma cette année au niveau du tirage au sort, il n y a rien à dire ». a assuré Mourad Boudjellal sur le plateau des Grandes Gueules de RTL avant d’assurer que pour l’éventuelle finale, la chanson serait bien différente. « La finale ce ne sera pas Leipzig ou Bergame à battre ». Voici le message que le possible futur président de l’OM a fait passer sur les ondes de la radio.

Articles liés