Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Élie Baup est-il armé ?

Alors que la situation semble se tendre à l’OM, Élie Baup ne devrait plus tarder à être clairement montré du doigt. Peut-il inverser la tendance ? C’est la question du moment à Marseille.

Une nouvelle fois battu en Ligue des Champions mardi soir, par Naples (1-2), l’Olympique de Marseille a pratiquement dit adieu à ses espoirs de printemps européen cette semaine. Élie Baup l’entraîneur des Olympiens espère désormais rebondir en championnat. Une Ligue 1 où les Marseillais restent sur deux défaites consécutives avant d’aller affronter Reims, plutôt à l’aise lorsqu’il s’agit d’affronter les « gros ». Un OM qui ne gagne pas, très inférieur en Ligue des Champions quand dans le même temps, le rival du PSG flambe… à Marseille, la crise n’est peut-être plus très loin. Il y a quelques années, elle aurait peut-être même déjà été déclenchée. Élie Baup pourra-t-il relever la situation ? C’est la question du moment.

OM : «La crise, ce sont les médias qui en parlent»

DES RAISONS D’ÊTRE OPTIMISTES...

Certains points incitent à l’optimisme. Pourquoi celui qui a réussi à placer l’OM sur la deuxième place du podium la saison dernière n’arriverait pas à emmener cette même équipe sur le podium cette année ? Qui plus est, dans des conditions similaires à la saison dernière, c’est à dire sans Coupe d’Europe à disputer et donc avec moins de turnover à effectuer lors de la seconde partie de saison, si la tendance du moment se confirme. Ajoutons à cela, qu’on peut espérer des recrues qu’elles poursuivent leur acclimatation dans les prochaines semaines et apportent enfin ce que l’OM est en droit d’attendre d’elles. Baup, pourrait également être tenté de revenir à une stratégie plus défensive s’il voit que ses nouvelles ambitions dans le jeu continuent de ne pas porter leurs fruits. Et si l’OM, qui a déjà affronté une fois le PSG et Monaco cette saison, retrouve sa solidité défensive de l’an dernier on peut, dans cette Ligue 1, espérer une place sur le podium pour lui.

 ...ET DE NE PAS L'ÊTRE

Mais si on se concentre sur les statistiques, les chiffres n’incitent pas forcément à l’optimisme. Si les premières saisons dans un club du technicien à la casquette ont souvent été couronnées de succès, la suite des évènements a, elle, été souvent plus décevante. Bordeaux, Saint-Étienne, Toulouse... Certains assureront que pendant sa longue absence des bancs de Ligue 1, Baup a justement pu améliorer ces points sur son CV. Les premières tensions apparues ces dernières semaines en interne disent peut-être l’inverse. D’autres enfin rappelleront qu’à Marseille tout peut rapidement devenir très compliqué et que le temps passe à vitesse grand V.

Articles liés