Accès direct au contenu

Foot - FC Nantes

FC Nantes/PSG : « Der Zakarian ? Je comprends qu’il ait les nerfs ! »

Michel Der Zakarian, FC Nantes

Invité par RMC à donner son avis sur les propos de Michel Der Zakarian, Eric Di Meco a avoué comprendre son point de vue.

« Ils savent casser le jeu, mettre des coups quand il faut et pleurer un peu. Ils ont un grand vécu. Ils savent tricher. Quand je vois Verratti qui se roule par terre alors qu’il n’a rien ou qu’un joueur de chez eux met un tampon au mien et qu’il fait semblant d’être blessé derrière… Quand ils mettent de l’engagement, ils pleurent, ils se roulent par terre ». Ce mercredi, au micro de RMC, l’entraîneur du FC Nantes a confirmé les propos qu’ils avaient tenus à l’issue de l’élimination des siens en Coupe de la Ligue. Consultant RMC, Eric Di Meco comprend le technicien.

« QUAND TU ES FRUSTRÉ, TU COUINES UN PEU »

« Quand Michel Der Zakarian dit ça, il est aussi dans son rôle. Quand tu as pris des coups face à une équipe aussi forte, tu le dis car, un jour, des arbitres vont peut-être dire que les Parisiens en profitent trop. Quand ils en ont pris cinq au Parc des Princes, ils se sont fait défoncer par tout le monde. Der Zakarian, le premier, a défoncé ses joueurs. Là, ils ont rivalisé avec le PSG jusqu’à la dernière minute et ils ne devraient pas être frustrés ' Ils ont rectifié le tir, on doit le respecter. Je comprends qu’il ait les nerfs ! Que Motta mette le pied, d’accord. Et encore, il est gentil car les tacles un peu plus haut c’est mieux et ça saigne moins (rires). Mais quand tu es frustré, tu couines un peu. On couine tous un peu ! »

« LES PARISIENS ONT UN POUVOIR SUR L’ARBITRAGE »

Le président nantais, Waldemar Kita, n’avait également pas hésité à dire ce qu’il pense : « C’est un résultat qui nous laisse un petit peu amers même si on sait très bien qu’il y a du talent à Paris. Mais bon, l’arbitrage, une fois de plus… L’accrochage sur Djordjevic, la main sur la ligne… Les arbitres se font avoir à chaque fois par un gamin de vingt ans qui a du talent (ndlr : Marco Verratti), mais aussi tous les vices. Les Parisiens ont un pouvoir sur l’arbitrage. Je ne vais pas rentrer dans ces polémiques-là, mais ça arrive un peu trop souvent »

Articles liés