Accès direct au contenu

Foot - ASSE

Derby OL/ASSE : La direction de l’ASSE tacle sèchement Aulas !

Alors que l’attitude de certains joueurs de l’OL durant le récent derby face à l’ASSE a été pointé du doigt par les Verts, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo se lâchent également sur le président Jean-Michel Aulas. Explications.

C’est un fait, le derby de dimanche dernier opposant l’OL et l’ASSE (3-0) à Gerland n’a pas encore fini de faire parler de lui ! Entre la blessure longue durée de Robert Beric, la claque de Mapou Yanga-Mbiwa sur Loïc Perrin ou encore les accrochages entre les joueurs des deux camps durant la rencontre, les polémiques ne manquent pas. Interrogés dans les colonnes du Progrès ce samedi, les deux présidents de l’ASSE Bernard Caïazzo et Roland Romeyer s’en prennent à leur tour à Jean-Michel Aulas, le patron de l’OL.

« On n’a pas été élevé pareil »

« Ce n’est pas ça le foot. Ce doit être une fête. Avant, on se lançait des piques et on en rigolait. Ce n’est pas ça que j’ai vu dimanche. Même dans la tribune présidentielle, l’ambiance était délétère. Ce n’est pas possible. Il n’y a pas de respect mais de la haine dans les yeux. Ils ne sont pas comme nous, on n’a pas la même culture. Il y a bien la culture ouvrière d’un côté, bourgeoise de l’autre. À Sainté, on a le respect des gens. On n’a pas été élevé pareil. Jean­-Michel Aulas était suspendu et il circulait dans le couloir des vestiaires comme si de rien n’était. Qu’est-­ce que sa suspension a donc changé ? Et quand on gagne, on doit le faire avec respect. (...) Il y a deux poids et deux mesures. Je suis dépité. On est en compétition, bien sûr, on veut gagner mais Jean­-Michel Aulas veut abaisser les autres », a lâche Roland Romeyer sur le président de l’OL.

Punchline de Caïazzo

Bernard Caïazzo poursuit : « Deux cartons d’entrée, un but hors jeu, la claque sur Loïc Perrin qui aurait dû valoir penalty et expulsion, la blessure de Beric sur le tacle de Ferri, les violences contre Bereta : si cela arrive à l’OL et Lacazette, Jean-Michel Aulas va voir Obama », a lancé le président de l’ASSE. Ambiance…

Articles liés