Accès direct au contenu

Foot - Espagne

Real Madrid : Grosse tension au sein du staff merengue ?

Clinique Sanitas

Alors que le Real Madrid aborde une saison très importante, tant en Espagne que sur la scène européenne, la situation en interne serait très tendue au sein du staff médical du club madrilène.

Après une longue attente de douze saisons, le Real Madrid a renoué avec la victoire en Ligue des Champions en mai dernier, en dominant en finale son voisin de l’Atlético Madrid. S’il a également empoché la Coupe du Roi aux dépens du FC Barcelone, le club merengue a une nouvelle fois échoué en Liga, terminant le championnat à la 3e place. Bien décidés à corriger cet échec, les Madrilènes sont aujourd’hui plus motivés que jamais pour briller sur la scène domestique. Mais tous les voyants ne sont pas au vert au sein de la Casa Blanca…

LA CLINIQUE SANITAS, AU CŒUR DES TENSIONS À MADRID ?

Ainsi, comme l’indique le quotidien madrilène AS ce vendredi, le staff médical du Real Madrid est aujourd’hui sous tension. Alors que le travail médical est « sous-traité » depuis 2008 à la clinique Sanitas, sous la responsabilité du Docteur Carlos Diez, l’incorporation l’été dernier de Jesus Olmo, très proche du cardiologue de Florentino Pérez, aurait considérablement compliqué les choses. Ce dernier deviendrait ainsi de plus en plus influent dans les décisions prises au sujet des joueurs du Real Madrid. Une tension palpable qui aurait eu des répercussions au sein de l’équipe, dont certains membres ont discrètement ou publiquement remis en cause l’efficacité des traitements préconisés, parmi lesquels un certain Cristiano

LES DOUTES DE CRISTIANO RONALDO…

Le Portugais s’était ainsi illustré en fin de saison dernière par sa volonté d’être désormais suivi par le Docteur, un proche de son agent Jorge Mendes, et plus par le staff médical madrilène. « J'avais un peu d'appréhension, mais c'est normal, c'était mon premier match depuis trois semaines. J'étais confiant, même si certaines personnes ne voulaient pas que je joue. J'ai joué et j'ai démontré que j'étais bien. Il ne m'est rien arrivé », avait-il par ailleurs déclaré à l’issue de son premier match après sa blessure au genou, dans une déclaration que beaucoup avaient alors perçue comme une pique à l’encontre des médecins du Real Madrid.

Articles liés