Accès direct au contenu

Foot - Chelsea

Chelsea : Mourinho ne digère toujours pas le cas Yaya Touré !

Alors que Chelsea affronte Manchester City ce soir en FA Cup, José Mourinho est brièvement revenu sur la non-sanction de Yaya Touré.

Décidément, José Mourinho a trouvé son nouveau rival médiatique en Angleterre. Depuis plusieurs semaines, le coach portugais de Chelsea se fait un malin plaisir à lancer piques sur piques à l’encontre de Manchester City et de son entraîneur Manuel Pellegrini. Dernier épisode en date, la polémique autour du coup adressé par Yaya Touré contre Ricky van Wolfswinkel lors du match de championnat entre City et Norwich (0-0).

« IL EST SI IMPORTANT QUE LA FA A DÉCIDÉ QU’IL DEVAIT JOUER... »

Alors que l’entraîneur londonien avait mis la pression sur les instances dirigeantes du football anglais (« S’il n’est pas suspendu, alors le message est clair : vous pouvez faire ce que vous voulez. Si la FA défend le football, il doit être suspendu »), la FA avait finalement décidé de ne pas suspendre le joueur, ce qui a fait réagir José Mourinho en conférence de presse. « Est-ce que Yaya Touré est important ? Oui. Il est si important que la FA a décidé qu’il devait jouer ce match… », a-t-il déclaré.

MOURINHO, PELLEGRINI ET LA CALCULETTE

L’ancien technicien du Real Madrid avait déjà ironisé sur l’attitude de Manuel, qui assuré que Chelsea était plus dépensier que Manchester City. « Je ne pense pas qu’un ingénieur ait besoin d’une calculette pour savoir que Mata vendu 44,5 millions d’euros et De Bruyne 21,5 millions d’euros, cela fait 66 millions de recettes. Et Matic acheté 25 millions d’euros et Salah 13 millions d’euros, cela fait 38 millions de dépenses. 66-38=28, donc Chelsea a généré 28 millions d’euros cet hiver. Nous, on construit une équipe pour la décennie et eux ils ont une équipe pour gagner maintenant ou dans les 3-4 ans à venir », avait-il indiqué.

Articles liés