Accès direct au contenu

Handball

Handball - Thierry Omeyer : «À Londres, le public nous a permis d’aller chercher l’or»

Gardien de la forteresse et capitaine des Experts, Thierry Omeyer veut aller chercher une nouvelle médaille d’or lors du Mondial 2017 qui se dispute en France. Membre du Team Caisse d’Epargne, le doyen des Experts a pris le temps de répondre aux questions de l’opération « L’équipe de France, premier supporter des… supporters ». Voici son message.

Des salles surchauffées, vous en avez connu dans votre carrière. Mais s'il fallait en retenir une, là, maintenant, ce serait laquelle ?
Je vais dire Londres, en 2012. C’était particulier parce que c’était les Jeux Olympiques. Et puis on avait un peu l’impression d’être à domicile (sourire). Ce n’était pas le cas mais il y avait tellement de Français qui avaient fait le déplacement pour nous soutenir, ils ont mis une méga ambiance dans les salles et nous ont poussé à chaque match, notamment sur la finale. Durant toute la compétition, ils nous ont offert un soutien vraiment exceptionnel et je pense que c’est ce qui nous a permis, en partie, d’aller chercher une nouvelle médaille d’or.

En quoi le soutien du public peut-il agir sur votre performance ?
Je pense que c’est important de sentir que l’on a un public derrière soi. C’est vraiment différent de joueur à l’extérieur, ça se sent tout de suite. Le public, c’est ce qui te pousse à te transcender et à faire des meilleurs matchs.

« Economisez votre voix avant d’arriver à la salle ! »



Est-ce qu’il y a un petit truc en particulier qui peut vous booster ?

Oui, quand on entend la ferveur du public au coup d’envoi ou dans les moments importants d’un match, sur la fin notamment. C’est important de sentir ce soutien-là, ça donne de l’énergie.

La Caisse d'Epargne, que vous connaissez bien puisque vous faîtes partie du célèbre Team Caisse d'Epargne, organise l'opération « l’équipe de France premier supporter des… supporters ». Quels conseils donner à un supporter qui se prépare à venir mettre l'ambiance lors du prochain mondial de hand ?
Qu’il se mette d’abord aux couleurs de l’équipe de France, c’est important, hein (sourire). Qu’il échauffe bien sa voix, très important aussi ! Et qu’il l’économise aussi avant d’arriver à la salle pour pouvoir tout donner derrière dans la salle. On compte sur vous !

Articles liés