Accès direct au contenu

18 millions, c’est pas assez

Nasri MU attaque Arsenal

Conscient de l'opportunité qui s'offre à lui, Manchester United s'est décidé à attaquer le dossier Samir Nasri. Mais la première offre des Red Devils, pourtant conséquente, a été repoussée par Arsenal.

« L'argent n'a jamais été ma motivation, j'ai toujours pris mes décisions en m'appuyant sur un point de vue sportif. » Dans les colonnes de News of the World, Samir Nasri défend sa cause. On n’est pas obligé de le croire mais on peut lui concéder que sa volonté de quitter Arsenal est avant tout sportive lorsqu’il reconnaît qu’il a « déjà un salaire énorme ».

Le meneur des Gunners veut « faire une grande carrière » et « a faim de titres ». Les 100 000 euros par semaine que lui proposerait Arsenal pour sa prolongation de contrat ne seraient pas la difficulté. Le problème qu’a désormais Nasri avec les Gunners c’est leur manque d’ambition. « Je suis venu en Angleterre pour remporter des trophées, c'est la beauté et le sens même du sport collectif.»

Arsenal bloque ses concurrents anglais
Le collectif de Manchester United doit donc faire rêver le Marseillais. L’envie est réciproque mais Nasri n’alimente pas encore Rooney ou Chicharito. Arsenal vient ainsi de refuser la première offre de MU qui s’élevait tout de même à 18 millions d’euros. Une somme plutôt appréciable sur un joueur à un an de la fin de son contrat et qui refuse de prolonger. Arsenal prend le risque de perdre Nasri l’été prochain sans un sou en contrepartie. Mais la priorité des Gunners serait de ne pas renforcer un concurrent en Premier League. De quoi donner du poids à la candidature de l’Inter Milan sur ce dossier.