Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Sterling, Arda Turan… Ce constat accablant sur le mercato du PSG !

Alors que le PSG tarde à attirer un grand nom, Geoffroy Garétier estime que le club parisien aurait dû s’activer plus tôt à l’image d’autres écuries européennes.

Débarrassé des sanctions de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le Paris Saint-Germain travaille activement sur son mercato estival. En effet, après avoir enregistré les arrivées de Kevin Trapp et Benjamin Stambouli, le club parisien avance sur le dossier Angel Di, l’attaquant de Manchester United. Cependant les négociations trainent en longueur. Pour le compte de son blog Yahoo, Geoffroy Garétier estime que le PSG aurait dû s’activer plus tôt sur le marché des transferts.

« POUR FRAPPER FORT, IL FAUT FRAPPER VITE »

« Pour frapper fort, il faut frapper vite. Pour frapper vite, il faut payer cher. Manchester United vient de lâcher 35 millions d’euros à Southampton pour Morgan Schneiderlin, peu connu avant le Mondial 2014 ; le Barça, près de 40 pour millions pour enlever Arda Turan à l’Atlético; Manchester City, plus de 60 millions pour sortir Raheem Sterling à Liverpool ! »

« LE PSG DE L’APRÈS LEONARDO JOUE SA CRÉDIBILITÉ »

« Dès lors, et peu importe qu’il ait connu une saison difficile à Manchester United en 2014-15 (qui n’a pas connu une saison dernière difficile sous les ordres de Louis van Gaal, du côté d’Old Trafford ?), Angel Di Maria serait un élément crucial pour renforcer l’effectif dirigé par Laurent Blanc. Il n’a pas de prix. 75 millions, “c’est cadeau” pour lui comme aurait dit un certain Tapie. N’importe quel transfert peut se résumer en trois temps: le prix que l’on est prêt à payer, la manière de négocier et la signature du joueur. Il y a urgence. Sur le dossier Di Maria, le PSG de l’après-Leonardo joue sa crédibilité. Et on le préfère en grand seigneur qu’en épicier », a-t-il également indiqué au sujet du dossier Angel Di Maria.

Articles liés