Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Real Madrid : Suarez, Liverpool fixe la barre à 120 M€ !

Luis Suarez

En seulement quelques mois, la valeur marchande de Luis Suarez a explosé au vu de ses performances exceptionnelles. Liverpool compte bien le conserver le plus longtemps possible et a, ainsi, fixé un prix-record pour son attaquant.

Le manager de Liverpool Brendan Rodgers n’a aucune intention de laisser filer sa superstar Luis Suarez cet été. L’attaquant uruguayen affole les statistiques cette saison avec déjà 28 buts en 26 matches de Premier League disputés. Logiquement, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam, devenu l’un des meilleurs attaquant du monde, suscite les convoitises des plus grands clubs d’Europe comme le PSG et le Real Madrid. Mais ceux-ci vont devoir se montrer plus que généreux.

LIVERPOOL IMPOSE SON PRIX

Ces dernières saisons, les prix flambent sur le marché des transferts à l’image du montant record déboursé par le Real Madrid pour Gareth Bale (environ 100M€). Ceux-ci devraient encore grimper en flèche dans les prochaines saisons. D’ailleurs, Luis Suarez pourrait bientôt chiper le record détenu par le Gallois si un club venait à débourser le montant hors norme exigé par Liverpool pour son attaquant phare. Le quotidien anglais Mirror révèle que le manager des Reds Brendan Rodgers estimerait son joueur au minimum à 120M€.

« SUAREZ SUR LES TRACES DE CRISTIANO RONALDO ET MESSI »

Sur le plan sportif, Brendan Rodgers n’hésite pas à associer Luis Suarez aux deux meilleurs joueurs de la planète. Selon lui, il est donc logique que la valeur marchande de l’Uruguayen soit fixée comme il se doit, soit à plus de 120M€. « Si vous regardez ce que les meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ont fait les cinq ou six dernières années, Suarez peut être à ce niveau. Luis prend le même chemin. Sa régularité a été phénoménale. Et désormais, il est devenu un joueur plus mature. C’est un talent de classe mondiale. Liverpool aurait certainement des difficultés à résister si une telle offre venait à être proposée. Mais ce n’est pas quelque chose à laquelle on pense actuellement. »

Articles liés