Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG - Mourinho : « Si Mata vient me dire qu’il veut quitter Chelsea… »

Juan Mata, Chelsea

Interrogé en conférence de presse sur un éventuel départ de Juan Mata, annoncé dans le collimateur de plusieurs écuries, José Mourinho a une nouvelle fois confié qu’il espérait conserver son international espagnol.

Les prétendants ne manquent pas pour Juan Mata. Annoncé dans le viseur du PSG, de la Juventus Turin, l’Inter Milan, Manchester United, Liverpool ou encore Tottenham, le milieu offensif ibérique pourrait quitter Chelsea lors de ce mercato hivernal, afin de retrouver du temps de jeu et valider son ticket pour la prochaine Coupe du monde avec l’Espagne. Apparu à seulement treize reprises en Premier League depuis le début de la saison, Juan Mata subit de plein fouet la concurrence d’Oscar, privilégié aux yeux de José Mourinho.

« J’AI EU MAL À CAUSE DE MES CHOIX… »

Interrogé en conférence de presse sur ce choix, le tacticien portugais assure avoir pris les meilleures décisions possibles. « Chaque jour, j’essaie de faire mon travail, en oubliant que j’ai un cœur tendre, mais en essayant de faire croire que j’ai un cœur dur. Plusieurs fois j’ai eu mal à cause de mes choix, et pas seulement avec Juan Mata. Sur certaines décisions que j’ai pu prendre, j’estime avoir pris les meilleures décisions pour l’équipe. Quand je les prends, j’essaye d’être le plus juste et froid possible, et analysant et en prenant la meilleure décision possible pour l’équipe. »

« … MAIS SI MATA VIENT ME DIRE QU’IL VEUT QUITTER CHELSEA… »

En évoquant le cas Juan Mata, José Mourinho a une nouvelle fois assuré qu’il espérait bien conserver son international espagnol. « Mais oui, ça me fait mal. Juan Mata est un bon garçon, il travaille dur et je sais que cette situation n’est pas facile pour lui. C’est dur de ne pas jouer à chaque match. Mais s’il vient me voir et me dit qu’il veut quitter Chelsea, je lui dirai : "Va à Stamford Bridge pour discuter avec la direction". Mais sur le chemin, j’irai le retrouver et dire au club de ne pas le laisser partir. » Toutefois, une future offensive du PSG pourrait ne pas laisser insensible Juan Mata, d'autant que ni Javier Pastore, ni Jérémy Ménez, ni Lucas, n'ont encore persuadé Laurent Blanc...

Articles liés