Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «Marquinhos va demander des garanties…»

Considéré comme l’un des grands espoirs du football mondial, Marquinhos intéresserait d’ailleurs plusieurs cadors européens comme le FC Barcelone et le Real Madrid. Pourtant, le PSG devrait être contraint de lui apporter quelques garanties lors du prochain mercato estival…

Comme le révélait Mundo Deportivo la semaine passée, l’entourage de Marquinhos aurait directement contacté Robert Fernandez, le directeur sportif de Barcelone, afin de prendre la température pour le prochain mercato estival. Le défenseur brésilien du PSG, barré par le duo Thiago Silva-David Luiz au Parc des Princes, souhaiterait franchir un nouveau cap dans sa carrière et devenir titulaire indiscutable. Le journaliste du Parisien Frédéric Gouaillard confirme la tendance dans un chat organisé avec les internautes, ce lundi.

« On ne peut pas lui donner tort… »

« Marquinhos ? C'est un des gros dossiers du prochain mercato. A bientôt 22 ans et un statut d'international, Marquinhos va demander des garanties en terme de temps de jeu notamment lors des gros matchs. On ne peut pas lui donner tort d'autant que certains considèrent qu'il n'est pas loin du niveau de David Luiz voire qu'il l'a déjà dépassé. Ceci dit, je doute fort que les dirigeants parisiens lui offrent un bon de sortie et je le vois mal aller au bras de fer. Et même s'il obtenait le droit de partir, aurait-il l'assurance d'être titulaire dans un grand club type Barça ou Bayern Munich ? », assure le journaliste sur le défenseur du PSG.

« À un moment, je n’en voudrai plus… »

Interrogé début janvier dans le JDD sur son avenir au PSG, Marquinhos laissait d’ailleurs planer un doute : « Mon nom circule régulièrement du côté de Barcelone, Manchester United ou Chelsea ? Ça me fait plaisir. Ça signifie qu’on travaille bien. Comme tout le monde, je pense toujours à intégrer l’équipe de départ. Mais il faut respecter les choix du coach et de la direction. Je vais continuer à travailler pour obtenir ma place. Mais c’est vrai qu’il arrivera un moment où j’en voudrai plus. On ne peut pas toujours s’habituer au banc. Il reste six mois pour gagner des titrer et chercher à être titulaire. Après, on verra ce qui se passera ».

Articles liés