Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Marquinhos, ces 3 raisons qui prouvent que Paris a bien fait de recaler Barcelone

Véritable pilier de la défense du PSG depuis le début de la saison, Marquinhos semblait pourtant proche de quitter le club francilien pour Barcelone, qui aurait proposé 40M€ à son sujet cet été. Voici pourquoi le PSG a finalement bien fait de le conserver…

SON NIVEAU ACTUEL

Malgré l’arrivée en fanfare de David Luiz en provenance de Chelsea (50M€) et le statut de cadre indispensable de Thiago Silva, c’est bien Marquinhos qui est parvenu à s’imposer comme le véritable atout défensif numéro un du PSG en ce début de saison. L’ancien joueur de l’AS Rome, qui a disputé l’intégralité des rencontres de championnat du PSG, est un substitut de luxe pour ses deux compatriotes brésiliens comme l’explique José Pierre-Fanfan dans L’Equipe : « II est plus sûr de lui et plus rigoureux. Au point que, cette fois, l'absence de Thiago Silva ne s'est pas fait ressentir dans la gestion des espaces comme dans la relance ».

UN BEL ÉTAT D’ESPRIT

Laurent Blanc l’a souligné vendredi en conférence de presse, Marquinhos affiche une mentalité exemplaire depuis son arrivée au PSG, du haut de ses 20 ans : « Il progresse beaucoup et son état d'esprit est irréprochable. On se rend compte que l’on a bien fait d’insister pour le garder avec nous. Il a une envie de progresser au PSG très appréciable », expliquait l’entraîneur parisien.

UNE SOURCE DE MOTIVATION POUR LUIZ ET SILVA

Thiago Silva et David Luiz ont-ils de quoi craindre pour leur place de titulaire au PSG avec cette montée en puissance de Marquinhos ? Quoiqu’il en soit, Laurent Blanc a tenu à faire passer un message clair à ce sujet vendredi : « Peut-il faire bouger la hiérarchie avec les deux monstres ? Ils sont où les deux monstres ? On ne fait pas la saison avec deux joueurs ! Silva et Luiz sont deux gros joueurs, mais n'oubliez pas Marquinhos. Ce n'est pas pour rien qu'on s'est battus pour le garder ». Le message est passé. 

Articles liés