Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : L’incroyable révélation d’Ibrahimovic sur son transfert au PSG !

Dans son autobiographie, « Je suis le football », Zlatan Ibrahimovic dévoile les coulisses de son transfert au PSG et assure qu’il a quitté le Milan AC contre son gré.

Un an après son arrivée à la tête du Paris Saint-Germain, le Qatar réalisait son premier très gros coup en arrachant Zlatan Ibrahimovic au Milan AC. Et pourtant, tout n’était pas acquis puisque le Suédois révèle dans son autobiographie, « Je suis le football », que « Galliani a confirmé que : "vous n’avez pas à vous inquiéter Zlatan, nous ne vous vendons pas". Quelques semaines après, je me trouve à Vaxholm, où nous avons notre maison, je viens de faire du jet ski. À mon retour, je vois 5 appels manqués de Mino (Raiola, son agent, ndlr)… » Et pourtant, tout est déjà ficelé dans son dos.

Quand Ibrahimovic faisait le forcing… pour ne pas rejoindre le PSG

« OK, dit Mino, "Leonardo va t’appeler." Je pense : Leonardo, qui est Leonardo ? Puis je décroche. "Leonardo - Directeur sportif du PSG". Puis j’ai dit : "Écoutez, je ne vais pas répondre. Galliani m’a confirmé qu’il ne me vendrait pas. "Puis Mino dit :" Oui, je sais, mais ils t’ont déjà vendu... " », peut-on lire avant que Zlatan Ibrahimovic explique qu’il a tenté de faire capoter le transfert en multipliant les exigences. « Quand j’ai parlé à Mino, je lui ai dit que nous rendrions la tache difficile au PSG. Deuxièmement, je voulais garder le même salaire que je recevais à Milan et je voulais qu’ils disent quelque chose du genre : "Mec, tu exagères complètement, c’est assez." C’était un moyen de les faire se retirer. Puis j’ai dit à Mino d’ajouter plein de choses (dans le contrat, ndlr) et je les ai énumérées les unes après les autres. Quand nous sommes partis, j’ai dit à Helena (sa femme, ndlr) qu’ils ne l’accepteraient jamais, qu’il n’y avait aucune chance. Mais au bout de vingt minutes à peine, Mino m’a rappelé et tout ce qu’il a dit était : "Tu as tout." » Dès lors, l’attaquant ne peut plus reculer et accepte le deal. « Après cela, il n’y avait plus de retour, alors j’ai dit "d’accord, prépare tout" parce que je suis un homme qui tient parole. Quand je dis quelque chose, je le tiens. » Les supporters du PSG apprécieront…

Articles liés