Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Lavezzi, Al-Khelaïfi… Quand Blanc évoque la fin de mercato !

Alors que le mercato ferme ses portes dans 48 heures, les clubs s’activent pour retoucher une dernière fois leur effectif. Le PSG, lui, semble l’avoir bouclé et vivre sereinement ces dernières heures.

En une semaine, le Paris Saint-Germain a réglé la question de son couloir gauche avec l’arrivée de Layvin Kurzawa et mis définitivement fin au feuilleton Thiago Motta en prolongeant l’Italo-Argentin. Si le dossier Lavezzi n’est lui pas définitivement fermé, il paraît de plus en plus compliqué d’imaginer un départ du Pocho à quelques heures de la fin du mercato, tant les clubs semblent loin d’un accord et que le temps presse. En conférence de presse ce samedi, Laurent Blanc a fait le point.

« SI UN JOUEUR PART… »

Le mercato du PSG pourrait s’être définitivement bouclé avec l’arrivée de Layvin Kurzawa et la prolongation de Thiago Motta annoncée vendredi soir. La question du latéral gauche réglée, l’état-major parisien a annoncé la prolongation de son milieu italien quelques heures plus tard pour passer une fin de mercato un peu plus sereine. Interrogé en conférence de presse, Laurent Blanc a fait le point avant la dernière ligne droite du marché des transferts : « Si je dis oui et qu’il y a un départ ? Le président a dit, on a décidé que c’était fini. Mais si un joueur part… On entend plein de rumeurs, ça fait parler. Que cette période se termine, ça me va très bien. Je vous entends parler, parfois vous êtes proches de la vérité, parfois très loin… Lavezzi ? Tant qu’un joueur fait partie de l’effectif, on compte sur lui. »

« POCHO A UN CONTRAT AVEC NOUS »

Présent lors de la conférence de presse de présentation de Layvin Kurzawa vendredi, Nasser Al-Khelaïfi avait fait le point sur le dernier dossier chaud qu’il doit gérer en cette fin de mercato, celui d’Ezequiel Lavezzi : « Pocho a un contrat avec nous, si un autre club est intéressé, pourquoi pas. On peut parler avec eux. Mais c’est sa décision, je n’ai pas oublié ce qu’il a fait pour le club » a clamé le président parisien devant les journalistes.

Articles liés