Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/ASSE : Ce constat sur les jeunes «surcotés» et le cas Bahebeck !

Équipe à l’effectif pléthorique, le Paris Saint-Germain ne semble pas être un contexte idéal pour certains jeunes joueurs désirant du temps de jeu et s’imposer dans la capitale selon certains spécialistes.

Lancé en 2013 par le Paris Saint-Germain lors de la victoire en Trophée des Champions face à Bordeaux (2-1), Hervin Ongenda avait alors suscité de belles promesses côté parisien en marquant le but décisif. Toutefois, le jeune attaquant parisien semble vivre depuis une nette traversée du désert. Prêté à Bastia pour la saison 2014-2015, le joueur s’était révélé décevant et n’avait pas inscrit le moindre but. Pire, depuis son premier match professionnel, Hervin Ongenda n’a plus marqué malgré 28 matchs. Un constat qui soulève des questions auprès des spécialistes du football français. À l’image des performances de Jean-Christophe Bahebeck, prêté à l’AS Saint-Etienne.

« Ongenda et Bahebeck sont-ils au dessus ailleurs ? Non ! »

« Pour arriver au plus haut niveau au Paris-Saint-Germain, il faut être largement au-dessus des autres. Ce n’est pas tous les ans comme ça. Certains jeunes veulent rester et absolument réussir au PSG. Mais s’ils n’ont pas le talent… Prenons l’exemple d’Ongenda, qui aujourd’hui est dans l’effectif, ou encore Bahebeck. Ils ont fait des supers préparations, ils sont restés. Mais quand ils partent dans les autres clubs, est-ce qu’ils sont au-dessus ? Non ! », a ainsi affirmé Jérôme Rothen sur les ondes de RMC ce jeudi à propos du niveau de Jean-Christophe Bahebeck et d’Hervin Ongenda hors du Paris Saint-Germain.

« Ailleurs ils doivent faire la différence mais n’ont pas le talent pour »

« Paris et Marseille restent des clubs où c’est très compliqué pour les jeunes, pour gérer cette pression au quotidien. Aujourd’hui, il y a des bons jeunes à Paris, mais ils sont vites surcotés. Parce que quand un jeune est mis parmi toutes les stars qu’il y a, forcément il devient bon. Il ne peut pas être mauvais dans une équipe qui domine le Championnat, et il est surcoté. S’ils veulent avoir du temps de jeu ils partent dans les autres clubs, mais ce n’est pas la même chose. Ils arrivent comme des sortes de stars, ce sont eux qui doivent faire la différence, sauf qu’ils n’ont pas le talent pour », a ensuite poursuivi Jérôme Rothen à propos du niveau de jeu des jeunes du PSG et de l’OM et de leur réputation hors de leur club formateur.

Articles liés