Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Marcelo Bielsa contrarié par les Qataris pour une cible offensive ?

Pour épauler Michy Batshuayi, Marcelo Bielsa surveillerait de près Eduardo Vargas. Toutefois, la piste menant à l’attaquant de Naples s’annonce très compliquée.

Alors que l’OM a déjà recruté 7 nouveaux joueurs, le club phocéen compte encore se renforcer, notamment en attaque. Pour cela, Marcelo Bielsa aurait d’ailleurs coché le nom d’Eduardo Vargas. Ce samedi, un journaliste validait d’ailleurs cette piste : « Concernant Marseille, je pense qu'il peut réussir. En France, le marquage est moins strict qu'en Angleterre ou même en Italie ».

TENTÉ PAR LE QATAR, MAIS…

Toutefois, malgré le fait qu’il connaisse très bien l’attaquant chilien, Marcelo Bielsa pourrait voir Eduardo Vargas filer vers une destination plus exotique que l’OM. En effet, dans ce dossier, le club qatari d’Al-Rayyan serait également très intéressé. Comme le révèle le journaliste italien Alfredo Pedulla, une première offre de contrat aurait été formulée. Si le joueur de Naples l’a refusé et il ne serait pas complètement fermé à l’idée de rejoindre le Qatar. Il aurait ainsi demandé à Al-Rayyan d’augmenter son offre pour donner son accord.

« UN JOUEUR SANS ÂME »

Alors que Luis Henrique Benfica avait validé la piste Vargas à l’OM, le journaliste avait néanmoins émis quelques doutes notamment autour de son comportement : « Vargas a joué au Brésil en 2013. C'est un joueur très technique et rapide. Cependant, son comportement devant la presse fut lamentable. Il n'a pas toujours été titulaire même s'il a déclenché une certaine admiration de la part des supporters du club. Wanderley Luxemburgo et Renato Portaluppi ont été ses entraîneurs. Renato l'a écarté de son onze titulaire au départ. Comme il était souvent retenu en équipe du Chili, il lui a parfois manqué une séquence de matchs pour jouer à son meilleur niveau. En près d'une année, il n'a accordé que deux interview aux médias. On se moquait de lui en disant que les supporters du Grêmio ne connaissent pas le son de sa voix (…) Mais, pour résumer, Vargas est un joueur sans "âme", un athlète froid ».

Articles liés