Accès direct au contenu

Foot - OM

Mercato - OM : Labrune était-il prêt à céder Gignac à un autre club de Ligue 1 ?

Dans un chat organisé par Midi Libre, le président de Montpellier Louis Nicollin est revenu sur l’arrivée avortée de Gignac en 2012.

À l’été 2012, quelque temps après le titre de champion de France décroché par Montpellier, le président Louis Nicollin évoquait son intérêt pour André-Pierre Gignac : « Je suis sûr qu'il marquerait autant de buts que Giroud. Avec Marseille, il faut qu'on se mette d'accord, mais est-ce qu'il est bien ? Il a toujours été blessé cette saison... » Au cours d’un chat organisé par Midi Libre, il a été interrogé sur cet épisode.

« AVEC LABRUNE, C’ÉTAIT RÉGLÉ D’AVANCE »

À la question « Aurions-nous vraiment pu recruter Gignac en prêt après la saison du titre ? », Louis Nicollin livre sa pensée : « Ça, c'est certain ! S’il n’y avait pas eu 2-3 cons qui m'ont dit de ne pas le faire. Sinon, avec mon ami Labrune, c'était réglé d'avance. Et l'OM payait les 3/4 du salaire. Et s'il flambait, on touchait la moitié du transfert futur. Mais bon... »

GIGNAC ÉVOQUE LE CLASSICO

Deux ans plus tard, André-Pierre Gignac est un autre joueur et s’affiche en leader de l’effectif olympien. Il s’est récemment exprimé sur le Classico à venir face au PSG : « On ne va pas se mentir, Paris est en train de revenir très fort ! Mais on est prêts pour jouer le PSG au Parc des Princes. Ils ont une armada assez impressionnante pour faire mal à toutes les équipes d’Europe. Donc, on est prévenus. Je pense que s’ils sont à leur niveau, ça sera difficile. On va à Paris décontractés. Ce costume d’outsider nous va bien. On laisse la pression sur le PSG. »

Articles liés