Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

Mercato - OL/Naples : Aulas n’exclut rien pour Gonalons

Gonalons - Aulas

Tout proche de rejoindre Naples, Maxime Gonalons a finalement été retenu par les dirigeants de l’OL. Toutefois, Jean-Michel Aulas précise que le dossier pourrait être relancé d’ici la fin du mercato.

Jean-Michel Aulas l’avait annoncé cette semaines sur les ondes de RMC, l’OL aurait finalement refusé une offensive de 17M€ de Naples pour Maxime Gonalons ! Mais comme Le 10 Sport vous le révélait en exclusivité mardi soir, ce dossier n’est peut-être pas totalement terminé. Interrogé par Sport 365, Jean-Michel Aulas confirme que Maxime Gonalons n’est pas encore certain de rester d’ici la fin du mercato.

« J’ESPÈRE QU’ON POURRA TENIR CETTE POSITION »

« C’est vrai que "Max" est le capitaine d’une équipe qui réussit plutôt bien par rapport aux jeunes et à l’engagement qui a été fait. Il est aussi le symbole de cette jeunesse venant de Lyon qui peut aller au Brésil. On voit d’ailleurs qu’un certain nombre d’analyses montrent que Lyon est le club qui fournit aux équipes européennes le plus de joueurs en provenance de son centre de formation. Ça aurait été extrêmement significatif pour les comptes… mais aussi pour la performance sportive. On a donc pris cette position. J’espère qu’on pourra la tenir jusqu’au 31 janvier. Malheureusement, le Mercato ne se termine qu’à cette date. Il y a beaucoup de sollicitations en ce moment, mais c’est une position ferme et je crois qu’elle est partagée par "Max". Tout va bien », explique le président de l’OL.

GARDE VEUT LE CONSERVER

« C’est vrai que Rémi a mis en place une équipe, une organisation avec un milieu de terrain en losange. Ça fonctionne très, très bien. Nous délivrons l’un des jeux les plus efficaces en ce moment. Il manque certainement de conclure un peu plus nos actions pour retrouver notre position d’antan. Mais c’est vrai que ce milieu avec Gonalons, Fofana, Gourcuff et Grenier est formidable. Sur la seconde partie, il peut apporter à l’Olympique Lyonnais ce qu’il attend », poursuit Jean-Michel Aulas au sujet de Maxime Gonalons.

Articles liés