Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

EXCLU - Mercato - OL : Gonalons-Naples, ce n’est peut-être pas fini…

Maxime Gonalons

Aujourd’hui, Jean-Michel Aulas a repoussé l’offre du Napoli (15 millions d’euros + 2 en bonus) pour Maxime Gonalons. Mais ce n’est peut-être pas fini…

Dans le courant de l’après-midi, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a annoncé avoir refusé une proposition de 17 millions d’euros de Naples pour Maxime Gonalons. En fait, elle s’élève à 15 millions d’euros + 2 millions en bonus.

REMI GARDE A MIS SON VETO

Pourtant, l’OL et Naples étaient parvenus à un accord de principe sur ce montant ces dernières heures, après de nouvelles négociations en début de semaine.

Le 10 Sport est en mesure d’affirmer ce soir pourquoi Aulas a refusé l’offre de Naples : son entraîneur Rémi Garde s’est fortement opposé au départ de son milieu défensif et capitaine. Ce véto catégorique du coach, qui aurait invoqué l’impossibilité de laisser partir un cadre de plus cet hiver au nom de son projet pour l’avenir, apparaît surprenant sachant que son propre contrat prend fin l’été prochain et qu’il n’a pas pour l’instant manifesté un gros empressement à le prolonger, comme Le 10 Sport l’a révélé il y a un mois… Quoiqu’il en soit, il a été suffisant, pour l’instant, pour inciter Aulas à repousser l’offre de Naples.

LE DOSSIER N’EST PEUT-ÊTRE PAS REFERME…

Va-t-on en rester là ? Pas sûr. JMA ne va sans doute pas laisser passer aussi facilement une occasion d’encaisser un tel montant, alors que l’OL a besoin d’argent. D’autant que le président de l'OL n'est pas sans savoir que Maxime Gonalons avait finalement décidé d'accepter l'offre de Naples.

Bref, le dossier n’est peut-être pas totalement refermé.

A.H.

Articles liés