Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester United

Mercato - Manchester United : Moyes met la pression à Everton pour Fellaini et Baines

Le nouveau manager de Manchester United assure que, s’il était encore à la tête d’Everton, il aurait laissé partir Fellaini et Baines du côté d’Old Trafford.

Pas facile de passer du statut de petit poucet à celui de poids lourd du championnat et David Moyes est en train de l’apprendre à ses dépens. Incapable de réussir le moindre transfert depuis l’ouverture du mercato, il tente pourtant coûte que coûte de faire signer ses anciens protégés à Everton, Marouane Fellaini et Leighton Baines. Mais sa première offre pour le duo, estimée à 32M€, a été jugée largement insuffisante et immédiatement repoussée par les Toffees. Manchester devrait rapidement en formuler une seconde, revue à la hausse, mais David Moyes a quand même tenu à mettre la pression sur son successeur à Everton Roberto Martinez en assurant que lui les aurait sans doute laisser partir.

« Si Sir Alex était venu me solliciter, j’aurais trouvé cela difficile de les garder »

« Je sais que, si j’étais le manager d’Everton et que Sir Alex était venu me solliciter pour Baines et Fellaini, j’aurais trouvé cela extrêmement difficile de les garder, a confié le manager écossais dans des propos relayés par le Daily Mail. J’ai toujours eu le sentiment que la meilleure chose à faire était celle qui convenait aux joueurs. J’ai énormément de respect pour Everton et je ne veux rien faire qui puisse les affecter de quelque manière que ce soit. A l’évidence, prendre leurs joueurs les affecterait mais là, je ne fais que mon travail. L’offre initiale était, de notre point de vue, quelque chose de privé et je suppose que lorsque nous en formulerons une nouvelle, nous la garderons pour nous. Je parle régulièrement avec Bill Kenwright (président d’Everton). On s’entend très bien. Il n’y a donc aucun manque de respect. Juste une offre à formuler. Le marché des transferts est toujours ouvert et vous pouvez répondre oui ou non, c’est aussi simple que ça. »

Articles liés