Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester City

Mercato : La réponse cinglante de City à José Mourinho pour Bony et le fair-play financier !

Suite aux allusions de José Mourinho sur la légalité du transfert de Wilfried Bony dans le cadre du fair-play financier, Manchester City a répliqué et taclé le Special One.

« S’ils ont l’argent et peuvent le dépenser sans avoir de problèmes avec le fair-play financier, bien joué. Ceci dit, ils ne peuvent aligner que onze joueurs, à moins que les règles soient différentes pour eux. On dirait qu’elles le sont dans certains domaines ». Suite à l’officialisation du transfert de Wilfried Bony à Manchester City, José Mourinho avait ironisé sur le fair-play financier.

LE TRANSFERT DE BONY SCRUTÉ À LA LOUPE PAR L’UEFA

Un transfert scruté à la loupe par l’UEFA avant que Bony ne soit autorisé à rejoindre le champion d’Angleterre en titre, rapporte le Mirror. Le quotidien britannique explique que les dirigeants de l’instance européenne ont demandé des assurances supplémentaires à City attestant que le champion d’Angleterre en titre n’était pas allé au-delà de la limite des 65 millions d’euros qui lui a été fixée l’été dernier.

DES COURS DE MATHS POUR JOSÉ MOURINHO ?

City a dépensé environ 120 millions d’euros sur Eliaquim Mangala, Fernando, Willy Caballero, Bruno Zucilini et Wilfried Bony. Mais ils ont récupéré 67M€ des ventes de Jack Rodwell (Sunderland), Javi Garcia (Zénith Saint-Pétersbourg) et Alvaro Negredo, prêté à Valence jusqu’à la fin de la saison avec une option d’achat obligatoire de 32 millions d’euros. « Il n’y a aucun doute sur le fait que nous avons respecté la limite imposée par l’UEFA et que quiconque puisse suggérer le contraire est une aberration. (…) Peut-être que José Mourinho a besoin de prendre des cours de maths », a lancé une source de City au Mirror. Le Special One appréciera… 

Articles liés