Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Galtier… Pourquoi il s’inquiète…

Ça s’agite à l’ASSE. Mevlüt Erding a quitté le club pour rejoindre Hanovre. Nolan Roux l’a remplacé. Mais le cas Max-Alain Gradel inquiète…

Roland Romeyer, le président du directoire de l’ASSE, avait du mal à cacher sa satisfaction mardi après la signature de Nolan Roux, l’attaquant du LOSC. « Nolan Roux correspond au profil recherché […] C'est un attaquant complet qui ne ménage pas ses efforts. Sa générosité va plaire au public. Nolan est notre quatrième recrue après Vincent Pajot, Benoït Assou-Ekotto et Kévin Théophile-Catherine, dont l'option d'achat a été levée le mois dernier. Notre mercato a déjà belle allure », a-t-il expliqué.

GRADEL REMERCIE L’ASSE…

Pajot, Assou-Ekotto, Théophile-Catherine et donc Roux ont été enrôlés mais Tabanou et Erding sont partis. Van Wolfswinkel aussi. Et l’ASSE pourrait aussi perdre Max-Alain Gradel, le meilleur buteur (17 buts en L1), et de loin, de l’ASSE la saison dernière. L’international ivoirien a twitté mardi. Un tweet assez explicite : « Merci infiniment pour tout. À jamais gravé. Merci encore ». « Si j’étais sur Twitter, j’annoncerais la prolongation de contrat de Max », a réagi Christophe Galtier.

… MAIS IL N’EST PAS ENCORE PARTI

« Il n’en reste pas moins que nous faisons partie de ces clubs qui, si une offre intéressante se présente sur un joueur, quel qu’il soit, on est obligé de vendre », avait lâché l’entraîneur de l’ASSE il y a quelques jours. « Si Erding part, Gradel restera. Le transfert d’Erding s’ajouterait à celui de Tabanou et nous n’aurions alors plus besoin d’argent. Et puis, on ne veut dépouiller notre secteur offensif », avait affirmé de son côté Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance de l’ASSE, mi-juillet. Affaire à suivre.

Articles liés