Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal : Wenger juge le mercato de Manchester United !

Arsenal est très peu actif depuis le début du mercato, contrairement à son rival, Manchester United, qui dépense sans compter, ce qui a poussé Arsène Wenger à commenter le marché des Red Devils.

Habitué à ne pas faire de folies lors du mercato, Arsenal n’a dépensé que 10M€ pour s’attacher les services de Petr Cech, Manchester United, quant à lui, a déjà dépensé plus de 80M€, en signant les arrivées de Bastian Schweinsteiger, Morgan Schneiderlin, Memphis Depay ou encore Matteo Darmian. Cette situation a interpellé Arsène Wenger, qui a tenu à faire l’analyse de la stratégie des Red Devils, la comparant à la sienne.

« CE SONT NOS VALEURS ET NOTRE ADN »

Présent en conférence de presse en marge du stage de préparation d’Arsenal, Arsène Wenger s’est exprimé à propos de la philosophie de son club : « Nous voulons continuer à combiner des ressources financières fortes et notre foi en notre philosophie et notre politique. Cela veut dire que nous voulons continuer à donner une chance aux jeunes joueurs et les former à l’intérieur du club avec notre culture. Après, si nous pouvons acheter des joueurs exceptionnels, nous le ferons. Mais ça ne fera pas partie des bases de notre politique. La plupart des clubs qui ont eu du succès sont les clubs qui ont bien appliqué ceci. Prenez Barcelone ou Manchester United, ils ont bâti leurs succès avec une génération qui venait de l’intérieur. Ce sont nos valeurs et notre ADN et il est très important de garder cela. »

« ILS N’ONT PAS LA PATIENCE »

Arsène Wenger en a aussi profité pour tacler son grand rival, Manchester United, en critiquant sa stratégie durant le marché des transferts : « Avec le succès, ils ont engendré des ressources financières colossales et aujourd’hui, ils n’ont plus la patience de continuer ce qu’ils faisaient. Ils ont les ressources financières nécessaires pour changer de politique. Et ils n’ont plus de joueurs disponibles comme Paul Scholes, Ryan Giggs ou David Beckham au sein du club. » L’Alsacien est aussi revenu sur la situation des salaires des jeunes joueurs britanniques : « Ce serait intéressant d’analyser les salaires de l’équipe d’Angleterre U18 d’il y a vingt ans et d’il y a dix ans, puis il faudrait le faire dans cinq ans avec l’équipe des U16. Vous seriez choqué si vous connaissiez la moyenne de ce que gagnait un footballeur de 18 ans. » 

Articles liés