Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Exclu - Mercato - Real Madrid : Zidane coach du Real l'an prochain ?

Selon Le 10 Sport, actuellement en kiosque, le président du Real Madrid envisage aujourd’hui très clairement l’option Zidane en juin prochain, si jamais la greffe ne prenait pas avec Rafael Benitez.

Florentino Pérez, en président expérimenté, essaie toujours de garder un coup d’avance afin de ne jamais être pris au dépourvu. Pour remplacer Carlo Ancelotti, dont il estimait qu’il n’était plus l’homme de la situation après un nouvel échec dans la course au titre de champion d’Espagne, le boss du Real Madrid a fait appel à Rafael Benitez. Si pour l’instant, Benitez obtient des résultats plutôt satisfaisants, entre une première place au classement en Liga et un début conforme aux ambitions du club en Ligue des champions, Florentino Pérez n’est pas sans savoir que la gestion du coach a provoqué quelques grincements de dents en interne. Plus précisément, la prise en main du cas Cristiano Ronaldo par Benitez s’est avérée catastrophique. (…)

Pérez veut Zidane l’an prochain si ça se passe mal pour Benitez…

La situation est suffisamment lourde pour que Florentino Pérez s’en préoccupe. Si rien n’a filtré sur les intentions du président du Real au sujet d’une vente ou non de CR7 en fin de saison, il est fatalement dans l’obligation d’évaluer des scénarios alternatifs à Benitez pour l’an prochain, si jamais le conflit avec la star portugaise venait à perdurer…

Deux conditions préalables…

Selon nos informations, le président merengue aurait une idée précise en tête, même s’il la soumet à certaines conditions. Il s’agit d’installer Zinedine Zidane sur le banc de touche de Bernabeu. Si l’idée l’avait effleurée l’an dernier, elle n’avait pas fait long feu. Cette fois, selon des sources proches du club, Florentino Pérez envisage bel et bien de placer Zidane en première ligne, au poste d’entraîneur du Real, au mois de juin prochain. Mais Pérez aurait fixé deux conditions préalables pour activer ce scénario, au-delà de celle liée à un départ de Benitez. La première, c’est que Zidane obtienne des résultats probants avec la réserve du Real. Pour l’instant, c’est le cas puisque la Real Madrid Castilla pointe à la seconde position du classement de la Seconda B II. La seconde, c’est de placer aux côtés de Zidane un entraîneur adjoint d’expérience, à la réputation et aux compétences irréprochables, capable de bien s’entendre avec l’ancien numéro 10 de l’équipe de France.

A.H. et A.B.

Articles liés