Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

EXCLU Mercato - PSG : Ces trois pistes ouvertes par Paris cet été

Yacine Brahimi, FC Porto

En marge de gros dossiers ouverts cet été, le club de la capitale s’est penché en parallèle sur d’autres pistes restées secrètes. Le 10 Sport vous en révèle certaines.

En parallèle des gros dossiers creusés par les dirigeants parisiens cet été, à commencer par celui du Madrilène Angel Di Maria, les dirigeants parisiens se sont penchés sur d’autres options restées secrètes jusqu’à aujourd’hui. Le 10 Sport vous révèle l’existence de trois d’entre elles.

YACINE BRAHIMI

Aujourd’hui au FC Porto, l’ailier international algérien a tapé dans l’œil des propriétaires qataris à l’occasion de la dernière Coupe du monde. Ces derniers ont alors pris des contacts et menés des premières discussions avec l'entourage de Brahimi, qui portait alors les couleurs de Grenade. Un temps validée par Laurent Blanc, qui a marqué un intérêt pour le joueur, cette option n’aurait finalement pas été creusée plus en avant par le coach parisien. Il faut dire que la marge de manœuvre du PSG était alors sérieusement réduite par le fair-play financier. Il est probable que Laurent Blanc ait privilégié la possibilité d’obtenir le renfort d’un joueur du calibre de Di Maria.

ROMULO

L’arrière droit brésilien, qui était prêté au Hellas Vérone l’an dernier, est aujourd’hui à la Juventus Turin. Cependant, quelques jours avant la finalisation du transfert de Romulo à la Juve, les dirigeants parisiens, qui cherchaient alors encore un arrière droit et qui n'arrivaient pas - alors - à boucler l’arrivée de Serge Aurier, sont venus aux nouvelles pour voir s’il existait une possibilité d’obtenir un prêt avec option d’achat obligatoire l’année suivante de Romulo, qu’ils observaient depuis au moins six mois. Mais la Juve avait déjà trop avancé.

PIERRE-EMERICK AUBAMEYANG

L’attaquant français du Borussia Dortmund a fait partie d’une liste de noms qui ont occupé les conversations des recruteurs du PSG dans le courant du mois d’août, alors que le club était en train de réaliser qu’il aurait du mal à financer le transfert d’Angel Di Maria, malgré la volonté de ce dernier de venir, fair-play financier oblige. Cependant, il semblerait que le PSG n’ait pas véritablement entamé de mouvements sérieux en direction de l’ancien attaquant de l’AS Saint-Etienne.

A.H.

Articles liés