Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : La blessure de Zlatan Ibrahimovic serait « inexplicable »

Absent des terrains depuis plus de deux semaines au PSG, Zlatan Ibrahimovic participe tout de même au rassemblement avec la sélection suédoise cette semaine. Et sa blessure relève vraisemblablement du mystère pour corps médical… Explications.

Touché au talon, Zlatan Ibrahimovic n’a pas disputé le moindre avec le PSG depuis la réception de l’OL (1-1, le 21 septembre dernier) : « Zlatan Ibrahimovic sous infiltrations ? Non ! Ibra contre Lyon a joué avec une petite infiltration pour effacer la douleur, car elle date de Rennes. Point. Un mauvais choix ? Mais non ! Si vous saviez le nombre de joueurs qui jouent avec une infiltration, vous seriez très surpris. Il faut se réveiller, ça existe dans le sport, c'est courant », révélait Laurent Blanc samedi en conférence de presse.

« ON NE PEUT PAS DIRE D’OÙ ÇA VIENT »

Le médecin de la sélection suédoise, Leif Swärd, a fait le point sur la blessure de Zlatan Ibrahimovic en conférence de presse ce mardi : « Nous avons procédé à des examens médicaux et cette blessure est inexplicable. Il n’y a pas de signe d’inflammation. C’est une douleur qui est là depuis quelques semaines. Cela n’a pas l’air très compliqué. Mais on ne peut pas dire d’où ça vient (...) Zlatan a toujours très mal, même s’il peut peser sur son pied. Son état s’améliore de jour en jour mais il est hors de question qu’il joue sous infiltration », indique t-il, contrant donc la version de Laurent Blanc en précisant que le buteur suédois ne jouerait pas sous infiltrations en sélection.

« JE ME SENS PRESQUE COMME UN ZOMBIE »

Également présent en conférence de presse, Zlatan Ibrahimovic a fait le point sur son état de santé : « Se reposer avec mon état d’esprit, c’est difficile. Ce n’est pas depuis les tribunes que tu peux aider ton équipe. Je me sens presque comme un zombie, mais il ne faut pas jouer avec les blessures. Si je joue le prochain match, ce que j’espère, c’est qu’il n’y aura plus de douleur. Je verrai le matin même du match si je suis apte ».

Articles liés