Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Pierre Ménès en rajoute une couche sur le boycott de Canal+ !

Pierre Ménès

Alors que l’OM et le PSG ont décidé de prendre leurs distances par rapport à Canal Plus, après la suspension de Payet et Ibrahimovic, Pierre Ménès a encore du mal à digérer cette décision.

Le feuilleton OM/PSG versus Canal Plus va, semble-t-il, faire couler encore beaucoup d’encre. En effet les Marseillais et Parisiens ont pris la décision de ne plus échanger avec la chaîne cryptée, après que la LFP a prononcé la suspension de Payet pour 2 matches et de Zlatan Ibrahimovic pour 4 matches. Des suspensions qui découlent des images diffusées par Canal Plus d’après les deux clubs. Une situation qui fait s'offusquer le journaliste, Pierre Ménès.

QUAND MÉNÈS REVIENT SUR L’AFFAIRE MOTTA/BRANDAO

Le consultant Pierre Ménès est revenu sur la décision de l’OM et du PSG, en prenant l’exemple du club parisien qui ne s’était pas privé de transmettre aux médias les images du coup de tête de Brandao sur Motta, dans les couloirs du Parc des Princes lors de PSG-Bastia en août dernier : « Encore un truc: c'est le PSG qui a bien donné à TOUS les médias les images de la vidéo surveillance quand Brandao agresse Motta. Donc ? », a-t-il déclaré par l’intermédiaire d’un Tweet. À noter que l’attaquant brésilien de Bastia avait été suspendu pour 6 mois après son geste sur l’Italien.

ON DOIT CASQUER 500 PATATES PAR AN SERVIR LA SOUPE ET FERMER SA GUEULE ?

Plus tôt dans la journée et toujours sur son compte Twitter, le journaliste avait exprimé son indignation après cette décision : « Donc on doit casquer 500 patates par an servir la soupe et fermer sa gueule ? Génial. Je dis ça d’autant plus facilement que j’ai pris la défense d’Ibra et Payet et que je me suis même fait défoncer pour ça. Et si exceptionnellement la Ligue pouvait faire un peu preuve de courage, ça serait pas mal », avait-il écrit.

Articles liés