Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Lucas et ses vérités sur les coups de gueule d’Ibrahimovic…

Lucas, Ibrahimovic, PSG

Au cours d’un entretien accordé à Téléfoot, Lucas s’est penché sur sa relation avec la star du PSG, Zlatan Ibrahimovic, et notamment sur les différents coups de gueule de la star suédoise sur le terrain.

Au PSG, Zlatan Ibrahimovic dispose d’un statut d’intouchable, de superstar. Pourtant, depuis le 13 septembre dernier, les coéquipiers de l’attaquant suédois doivent faire sans les services de leur star, victime d’une talalgie le 13 septembre dernier. Une absence lourde de conséquences dans les résultats du double champion de France, qui compte déjà six matchs nuls concédés lors des 10 premières journées de Ligue 1. Insuffisant pour espérer décrocher un troisième titre consécutif.

« PARFOIS IL EST ÉNERVÉ CONTRE MOI »

Bien évidemment, les joueurs du PSG attendent avec impatience le retour de leur buteur vedette. À commencer par Lucas, qui s’est justement livré sur sa relation avec l’international suédois. « Zlatan Ibrahimovic ? Parfois il est énervé contre moi, mais c’est normal. Ca arrive. Il est un joueur différent, vraiment incroyable. J’espère qu’il reviendra bientôt », a-t-il ainsi déclaré lors d’un entretien accordé à Téléfoot, lui qui est bien souvent le premier à subir les foudres de l’attaquant parisien sur la pelouse.

« ZLATAN, C’EST LE SENS DU SPECTACLE, LA RÉVOLTE ET L’AMBITION »

Une personnalité haute en couleur de Zlatan Ibrahimovic qui correspond parfaitement aux attentes du PSG et de ses supporters, comme le confiait le journaliste Thibaud Leplat. « Just Fontaine est arrivé en tant qu'entraîneur apôtre du beau jeu à la néerlandaise. C'est une partie de l'identité du PSG. Les autres sont l'ambition, la résilience, la révolte, l'argent... Des choses que l'on retrouve avec le Qatar. Zlatan, c'est le sens du spectacle, la révolte et l'ambition. La résilience aussi, puisqu'il sort d'un ghetto. Les Parisiens se reconnaissent en lui. Zlatan est parisien sans le savoir. Lui aussi dit que Paris, c'est la France », a-t-il ainsi conclu.

Articles liés