Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Les propos de Platini, l’expulsion polémique de Cavani… Le coup de gueule de Nasser Al-Khelaïfi !

Nasser Al-Khelaïfi, PSG

En marge de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et le RC Lens (3-1), le président Nasser Al-Khelaïfi a critiqué l’arbitrage de Nicolas Rainville.

Les supporters du Paris Saint-Germain ont vu leur cri de joie s’étouffer dans leur gorge. Car ils ont eu à peine le temps de fêter le but d’Edinson Cavani, que celui-ci s’est vu montrer le rouge par l’arbitre Nicolas Rainville et a donc dû laisser ses coéquipiers à dix face au RC Lens. Le motif ? Une célébration supposée provocatrice ainsi qu’un contact avec l’arbitre considéré déplacé… Deux cartons jaunes en même pas une minute et voilà que la belle soirée de l’Uruguayen s’est transformée en cauchemar.

« PAS DE CARTON ROUGE SUR CAVANI, CE N’EST PAS MÉRITÉ »

Nasser Al-Khelaïfi n’a pas souhaité commenter l’arbitrage en marge de la rencontre, même s’il a clairement sous-entendu que le double carton jaune infligé à Edinson Cavani n’avait pas lieu d’être. « Je ne veux pas parler de l’arbitre. Les médias en parleront. Il n’y a pas de carton rouge pour Cavani, ce n’est pas mérité. Mais je ne veux pas en parler » a déclaré le président du Paris Saint-Germain au micro de Canal+. « Je ne comprends pas le carton jaune non plus. Ce n’est pas normal. C’est difficile. Nous avons gagné, nous continuons. Les joueurs veulent vraiment gagner le championnat, l’entraineur aussi, les supporters également ».

« NOUS RESPECTONS LE RÈGLEMENT ET SOMMES D’ACCORD AVEC L’UEFA »

Visiblement piqué au vif, le président du Paris Saint-Germain ne s’est pas arrêté là et a également abordé le sujet du fair-play financier, tempérant les derniers propos de Michel Platini qui a déclaré que « la France a complètement retourné sa veste » concernant le fair-play financier, depuis l’arrivée de nouveaux investisseurs au PSG. « Le fair-play financier ? Je ne crois pas que Michel Platini ait dit que le PSG était le seul club à ne pas être pour la mesure » a expliqué Nasser Al-Khelaïfi. « Nous respectons le règlement et sommes d’accord avec l’UEFA. Donc il n’a pas dû dire que c’était le PSG ».

Articles liés