Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Ibrahimovic masque pas mal de lacunes chez Cavani »

Edinson Cavani, PSG

Bien que le PSG ait gagné ce mardi face au FC Barcelone (3-2), les observateurs restent très critiques envers Edinson Cavani, qui n’a pas vraiment satisfait en l’absence de Zlatan Ibrahimovic.

Le Paris Saint-Germain a créé l’exploit ce mardi, en venant au bout d’un FC Barcelone qui n’avait encaissé aucun but jusque là. Une très bonne prestation de la part des champions de France qui ont su faire un match plein et ont offert un bien meilleur visage que celui entrevu à Toulouse le week-end dernier (1-1). Pourtant si les observateurs s’accordent à louer la performance des Parisiens, il subsiste toujours un point noir…

« IL FAIT TELLEMENT D’EFFORTS DÉFENSIFS QU’IL PERD DE SA LUCIDITÉ »

Celui-ci n’est autre qu’Edinson Cavani, que la presse a trouvé encore décevant. « Cavani ce n’est pas encore ça », « Cavani encore décevant »… Ainsi les médias tricolores jugent la prestation de l’Uruguayen. Pourtant, ce mercredi, nombreux sont ceux qui tentent de défendre le numéro 9 du Paris Saint-Germain. « Est ce qu’on peut en vouloir à Edinson Cavani qui fait beaucoup d’efforts dans le replacement, qui a permis au PSG de ne pas se prendre le troisième but synonyme d’égalisation ? Je l’ai vu en première mi-temps revenir à l’arraché tacler un ballon sur sa ligne » a assuré Jérôme Rothen, ancien joueur du PSG et désormais consultant Yahoo et beIN Sports. « Il fait tellement d’efforts défensifs qu’offensivement il perd parfois de sa lucidité ».

« TOUT N’EST PAS NOIR, MÊME SI UN ATTAQUANT A BESOIN DE MARQUER »

Effectivement on voit souvent Edinson Cavani décrocher de son poste d’attaquant de pointe, pour venir aider son équipe. Face au FC Barcelone on l’a même vu venir récupérer des ballons à hauteur de ses défenseurs, ce qui n’entre pas vraiment dans son rôle de fer de lance de l’attaque du Paris Saint-Germain. « On a senti qu’il lui a manqué un peps de confiance » analyse Jérôme Rothen. « Avec Ibrahimovic cela se voit moins, car il est esseulé sur le côté, Ibra masque pas mal de lacunes chez Cavani, surtout dans le manque d’efficacité de l’Uruguayen. Tout n’est pas noir pour lui, même si un attaquant a besoin de marquer. »

Articles liés