Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Cavani, Lavezzi… Les deux constats accablants de Pierre Ménès

Edinson Cavani, PSG

En dépit d’un court succès (1-0) face à l’APOEL Nicosie qui a permis au PSG de se qualifier pour le second tour de la Ligue des Champions, le club de la capitale n’a pas forcément brillé mercredi soir comme le souligne Pierre Ménès.

Si le PSG reste sur cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues, le jeu proposé par les hommes de Laurent Blanc laisse encore à désirer. Ainsi, le précieux succès enregistré face à l’APOEL Nicosie (1-0) mercredi soir a une nouvelle fois illustré certains défauts récurrents dans les rangs parisiens comme le souligne Pierre Ménès sur son blog officiel.

« CAVANI, NOTOIREMENT INSUFFISANT »

« Ça fait des semaines que je pointe du doigt l'indigence offensive de Paris. Alors OK, on va me dire que Cavani a marqué son troisième but en quatre matchs de Ligue des Champions etc etc. Mais j'estime que ce soir, un avant-centre supposé de haut niveau devait marquer deux ou trois buts minimum. Surtout, mise à part la tête sur le poteau, il y a eu de très belles situations où il n'a pas cadré. Il a raté un tir sur le gardien, il a frappé au-dessus alors qu'il était au point de penalty parce qu'il avait fait un mauvais contrôle... Bref, il a marqué le but de la victoire et c'est le plus important. Seulement en terme d'efficacité, c'est notoirement insuffisant », explique Pierre Ménès au sujet d’Edinson Cavani, qui a inscrit son quatrième but sur les quatre dernières rencontres du PSG.

DÉÇU PAR LAVEZZI

Pierre Ménès poursuit ensuite sur la performance d’Ezequiel Lavezzi, qu’il juge globalement très décevante : « Quant à Lavezzi, j'attends toujours qu'il fasse le geste juste au bon moment. Enfin, j'attends quasiment depuis qu'il est à Paris. J'apprends à être patient ». Reste désormais à savoir si Edinson Cavani ainsi que son compère argentin parviendront à se montrer plus convaincants dimanche soir avec le PSG à l’OM, pour le grand Classico.

Articles liés