PSG : Al-Khelaïfi annonce une révolution, un clash éclate à Paris
Arthur Montagne

Mercredi, Nasser Al-Khelaïfi a lâché une petite bombe en annonçant la volonté du Qatar de changer de stade, estimant que le Parc des Princes était trop petit pour les ambitions parisiennes. Une annonce qui a défrayé la chronique au sein de la Mairie de Paris, ce qui refroidit les relations entre les deux parties.

En pleine Coupe du monde au Qatar, Nasser Al-Khelaïfi a lâché une petite bombe. Pour Bloomberg, le président du PSG a assuré que « Paris mérite un meilleur stade. Ma première option est que nous ne déménagions pas. Mais la ville de Paris nous pousse à le faire. Nous avons dépensé 85 millions d’euros pour moderniser le Parc, mais ce n’est pas notre stade. »

Le prix fou du Parc des Princes

Une sortie qui n'a visiblement pas été du goût de la Mairie de Paris. Mais selon les informations du Parisien, le prix réclamé pour la cession du Parc des Princes est exorbitant, ce qui agace clairement le PSG, bien que le club bénéfice d’un bail emphytéotique très favorable, environ 1M€ par an pour le loyer.

Le Qatar n'a pas apprécié la décision de la Mairie de Paris

Mais ce n'est pas tout. En effet, toujours d'après Le Parisien, le Qatar n'aurait pas du tout apprécié la décision de la Ville de Paris d'interdire l'installation d'un écran géant pour diffuser les matches de la Coupe du monde. Les relations entre le Qatar et la Mairie de Paris sont donc très tendues.

Articles liés