Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Labrune prend exemple sur Arsenal et Dortmund

Vincent Labrune, OM

Arsenal et Dortmund sont certes les adversaires de l’OM en Ligue des champions mais ils servent aussi d’exemple pour le président Vincent Labrune.

Dans un long entretien accordé à France Football, Vincent Labrune s’est attardé sur le contexte économique autour du club marseillais, associé aux résultats sportifs. Alors que l’OM connaît des difficultés pour rivaliser avec les grands clubs cette saison, le président de l’OM réclame du temps. Un temps utilisé à bon escient par Arsenal et Dortmund.

UNE POLITIQUE SPORTIVE COHÉRENTE

Face au PSG et l’AS Monaco, les deux puissances financières de la Ligue 1, l’OM ne veut pas baisser les bras : « Il n'est pas interdit de rêver lorsque l'on fait du sport. L'idée, c'est quand même d'essayer de gagner. À court terme, cela peut paraître compliqué en raison des très grandes disparités de budget. Mais il existe des contre-exemples. Arsenal, après plusieurs années de disette en termes de titre et de restructuration de son économie face à des adversaires plus riches comme Chelsea, Manchester City et Manchester United, semble à nouveau en mesure de rivaliser grâce à une politique sportive cohérente. »

LE MODÈLE ALLEMAND

« Il y a aussi le Borussia Dortmund, qui est l'exemple le plus parlant. Voilà un club qui avait 80 M de budget il y a six ans et qui, aujourd'hui, engrange plus de 300 M de recettes et se trouve en situation de concurrencer le Bayern aussi bien sur le plan sportif que sur le plan financier. Mais ces politiques alternatives prennent un peu de temps. »

Articles liés