Accès direct au contenu

Foot - OL

OL - Aulas : « Je n’ai jamais vu de titre décerné au bout de neuf journées »

Jean-Michel Aulas, OL

Alors que l’OL tente de sortir la tête de l’eau pendant la trêve internationale, Jean-Michel Aulas ne s’alarme pas. Bien au contraire.

Avec une seule victoire en onze matchs, l’OL tarde à lancer sa saison. Avant que son équipe ne retrouve les terrains de Ligue 1 face aux Girondins de Bordeaux, Jean-Michel Aulas s’est confié dans les colonnes de France Football. Le président lyonnais souhaite que tout le monde se concentre sur le futur et la politique du club. Une politique sur le moyen terme.

AULAS MONTE AU CRÉNEAU

Jean-Michel Aulas a tout d’abord tenu à réfuter tout déclin de l’OL. Cette période n’est que temporaire : « Ce n'est absolument pas un déclin. Dire ça est diffamatoire. Ce n'est pas la réalité. Ce qu'on voit là est une photo, à un instant donné. Si on fait des photos, il faut aussi se positionner sur le moyen terme. Quel est le club en France qui investit dix millions par an sur la formation, cinq millions sur les féminines et qui amène cent trente millions de fonds propres dans la construction de son stade dont il va être propriétaire ? Lyon et personne d'autre. Sur le moyen terme, on est en avance sur les autres. »

« IL Y A CRISE ET CRISE »

Le discours du président lyonnais est le même au moment de s’attarder sur les résultats purement sportifs : « C'est vrai, sur le plan sportif et après neuf journées, il y a un certain nombre de difficultés. Mais cela veut dire quoi ? Il y a trois ans avec Claude Puel, on était aussi quatorzième après neuf journées et on a terminé troisième. Ce qui nous arrive est bien identifié (…) Il y a crise et crise. La crise, c'est quand l'OL n'est pas dans les cinq premiers à l'arrivée, mais là, c'est quelque chose de temporaire, à un instant précis. Je n'ai jamais vu de titre décerné au bout de neuf journées. »

Articles liés