Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

Mercato - LOSC : Le point complet sur la vente du club

Le LOSC pourrait changer de propriétaire avant l’été. Michel Seydoux souhaite vendre le club depuis des mois et les courtisans sont de plus en plus nombreux. Le point sur la situation.

Champion de France en 2011, le LOSC a terminé 3ème cette saison, derrière les deux ogres, le PSG et l’AS Monaco. Un parcours plus qu’honorable pour la formation de René Girard, qui a pourtant perdu certains de ses meilleurs éléments l’été dernier (Chedjou, Payet). Une troisième place presque inespérée. Aujourd’hui, le LOSC ne peut plus rivaliser. Si Lille veut encore grandir, Lille doit s’ouvrir à de nouveaux actionnaires. Michel Seydoux, le président du LOSC depuis 2002, souhaite vendre le club. Mais pas à n’importe qui. Pas à n’importe quel prix. Seydoux veut laisser le club entre de bonnes mains.

Ligue des Champions : Pourquoi l’ASSE et le LOSC peuvent déjà craindre le pire

LES PROJETS SE MULTIPLIENT

Le club est donc à vendre, comme vous l’expliquait Le 10 Sport dès l’année dernière. Michel Seydoux était en discussion avec des investisseurs des Emirats Arabes Unis en 2013. Il y a quelques semaines, L’Equipe évoquait des « investisseurs chinois, qui s'intéressent de près au club du nord de la France, se sont aujourd'hui rapprochés de Michel Seydoux ». Mais ces pistes n’ont pas abouti. En revanche, tout s’accélérerait depuis quelques jours. Ainsi, Le Parisien expliquait mercredi que le dossier du rachat du LOSC avait pris une nouvelle tournure.« La piste de repreneurs nordistes, emmenés par Pascal Boulanger (président du groupe PB et des promoteurs immobiliers de la région), est aujourd’hui la plus avancée. Pierre Dréossi, ancien manageur du club lillois, fait partie du projet », soulignait le quotidien.

GIRARD EST INQUIET

Mais ce n’est pas tout. Selon la Dernière Heure, information relayée par La Voix des Sports mercredi, Marc Coucke -le directeur de l’entreprise pharmaceutique Omega-Pharma, de l’équipe cycliste du même nom, et du club belge de Lokeren- serait aussi très intéressé pour investir dans le LOSC. « Je ne nie pas que je suis intéressé, mais j’ai posé mes conditions. Mon ambition n’est pas de reprendre le club. Je serais plutôt intéressé par une collaboration sportive de grande envergure entre Lille et le KVO. Et le fait d’être actionnaire de Lille faciliterait évidemment les choses. », a-t-il expliqué à la Dernière Heure. Coucke serait prêt à mettre 40M d’euros pour entrer dans le capital du club.

LA SEULE SOLUTION POUR CONTINUER À ÊTRE COMPETITIF

Des projets qui tombent à pic pour le LOSC, qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions mais qui va devoir céder certains de ses meilleurs éléments cet été pour équilibrer ses comptes. Selon L’Equipe, René Girard, l’entraîneur, s’inquiéterait de la situation économique du LOSC. Michel Seydoux, le président lillois, ne veut pas se précipiter. « Le temps qu’il faut sera utilisé. Je parle de succession et non de vente pour trouver celui qui aidera le LOSC à grandir », expliquait-il il y a quelques semaines à propos de cette cession. Le LOSC, pour continuer à rester compétitif, n’a tout simplement pas le choix. Seydoux n’est pas pressé de vendre mais tout pourrait s’accélérer très vite désormais.

Articles liés