Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

FC Nantes - Der Zakarian : « Certains gars pleurent quand ils ne jouent pas… »

Michel Der Zakarian, FC Nantes

L’entraîneur du FC Nantes Michel Der Zakarian n’a passé que 41 secondes en conférence de presse après la défaite de son équipe face à Sochaux (1-0). Largement suffisant pour vilipender l’attitude de son équipe.

En déplacement sur la pelouse du FC Sochaux à l’occasion de la 23e journée de Ligue 1, le FC Nantes s’est incliné 1 à 0 et signe un troisième match consécutif sans victoire en championnat. Particulièrement remonté contre son équipe, l’entraîneur nantais Michel Der Zakarian ne s’est pas éternisé en conférence de presse, juste le temps de signifier à ses joueurs la nécessité de se « bouger le cul ».

« IL FAUDRAIT PENSER À SE BOUGER LE CUL ! »

« On a fait une première mi-temps très moyenne. Malgré cela, on réussit à se créer quelques situations sans parvenir à concrétiser. Ensuite, notre seconde période a été d'une grande pauvreté. Cela manquait de conviction. Il n'est pas possible de gagner un match quand on joue avec des poteaux en attaque. Certains gars pleurent quand ils ne jouent pas. Maintenant, il faudrait penser à se bouger le cul ! »

« IL VA FALLOIR SE REMETTRE EN QUESTION »

Même son de cloche du côté du portier nantais Rémy Riou. « Il y a eu un manque d’efficacité défensive et offensive. Quand on vient chez le dernier (l'avant-dernier en fait, Ndlr), malgré tout le respect que j’ai pour Sochaux, on se doit d’essayer de gagner, a admis le gardien du FCNA. Il n’y a pas de sentiment de honte, mais il va falloir se remettre en question. Le bilan n’est pas catastrophique, on est huitième et en demi-finale de la Coupe de la Ligue face au PSG (mardi à 21h00). Mais on doit prendre plus de points. »

Articles liés