Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : La prestigieuse distinction de Cristiano Ronaldo !

Cristiano Ronaldo, Real Madrid

Alors qu’il empile les récompenses et les buts cette saison, Cristiano Ronaldo est sur le point de recevoir l’une des plus hautes décorations de la nation portugaise.

Véritable star du Real Madrid depuis son arrivée en 2009 en provenance de Manchester United, Cristiano Ronaldo est actuellement au sommet de son art, lui qui a marqué la bagatelle de 69 buts en 2013 (vidéo) ! Étincelant également avec la sélection portugaise, qu’il a porté sur ses épaules lors des barrages d’accession au Mondial face à la Suède (en marquant les 4 buts de son équipe), le Lusitanien s’apprête à être récompensé par le président du Portugal en personne !

« UN SYMBOLE DU PORTUGAL À TRAVERS LE MONDE »

En effet, le président Anibal Cavaco Silva a décidé de décorer le Madrilène pour être devenu « un symbole du Portugal à travers le monde contribuant au rayonnement international de son pays (...), et pour son exemple de ténacité pour les nouvelles générations », indique un communiqué de la présidence. Il va ainsi être fait Grand Officier de l'Ordre de l'Infant Dom Henri, une récompense créée en 1960 pour le 500e anniversaire d'Henri le Navigateur, considéré comme l'une des principales figures de l'expansion coloniale portugaise. « Cette récompense reflète l'estime des Portugais pour ce que Ronaldo a accompli, non seulement pour le football mais aussi pour le Portugal », a souligné pour sa part Fernando Gomes, président de la Fédération portugaise de football (FPF).

PÉREZ: « CRISTIANO APPARTIENT À LA RACE DES JOUEURS ÉTERNELS »

Interrogé récemment sur l’ampleur prise par la star portugaise, le président madrilène Florentino s’était montré dithyrambique. « Cristiano appartient à la race des joueurs éternels capables de marquer les époques et le destin. Sa génétique de compétiteur correspond à la perfection avec la génétique du Real Madrid, parce que sa soif de victoires est insatiable. Pour lui, rien n’est suffisant. Sa voracité ne laisse pas de place au confort, au découragement, et chaque match est un nouveau défi qui requiert un engagement maximal », a confié le dirigeant espagnol.

Articles liés