Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid - Polémique : Grande révélation des Football Leaks sur Sergio Ramos ?

Nouvel épisode des Football Leaks. D’après des documents, Sergio Ramos aurait été contrôlé positif à l’issue de la finale de la Ligue des Champions 2017. Et le capitaine du Real Madrid aurait également été impliqué dans un autre contrôle antidopage suspect, en avril 2018.

C’est une nouvelle bombe que révèle Mediapart ce vendredi. D’après les documents Football LeaksSergio Ramos aurait été contrôlé positif à la dexaméthasone, un corticoïde, à l’issue de la finale de la Ligue des Champions 2017 opposant le Real Madrid à la Juventus (victoire 4-1 des Madrilènes). Un produit autorisé par l'agence mondiale antidopage (AMA) si celui-ci est pris plus de 24 heures avant le match, un élément qui doit être précisé dans le formulaire à remplir avant le contrôle, ce qui n’aurait pas été le cas ce soir-là. Pour justifier ce résultat, le joueur aurait évoqué « un traitement contre la douleur » pour son épaule et son genou. Peu de temps après, Mikel Aremberri, médecin du Real Madrid, évoque une erreur administrative et une confusion entre la dexaméthasone et la bétaméthasone lorsque celui-ci rédigea le formulaire le soir du contrôle. Une excuse valable pour l’UEFA qui ne donna aucune suite à cette affaire. Mais un autre exemple laisse planer le doute quant à l’honnêteté du capitaine de la Roja. Les Football Leaks expliquent en effet que Sergio Ramos aurait pris une douche avant un autre contrôle antidopage le 15 avril 2018 après un match de Liga. Un acte contraire aux règles des contrôles puisque cela peut fausser les résultats et aurait pu provoquer de très lourdes sanctions comme le révèle un courriel du directeur juridique du Real Madrid. Interrogé par Mediapart, l'agence antidopage espagnole a pour sa part répondu que « les résultats de l'enquête n'ont mis au jour aucun fait qui pourrait permettre de conclure à l'existence d'un acte violant la réglementation antidopage. »

Le Real Madrid estime que « Sergio Ramos n'a jamais enfreint le règlement sur le contrôle antidopage »

Et face à ces accusations, le Real Madrid a rapidement communiqué. « En ce qui concerne les informations publiées par Der Spiegel concernant notre capitaine Sergio Ramos, le club déclare ce qui suit : Sergio Ramos n’a jamais enfreint le règlement sur le contrôle antidopage. L’UEFA a demandé des informations complémentaires et a clos l’affaire immédiatement après vérification de ses experts et ceux de l’Agence mondiale antidopage, l’AMA, et de l’UEFA elle-même. En ce qui concerne le reste du contenu de la publication, le club ne souhaite pas se prononcer sur son caractère infondé » a écrit le club madrilène sur son site internet.

Articles liés