Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid - Affaire Cheryshev : Daniel Alves dézingue la présidence du Real !

Alors que le Real Madrid pourrait être éliminé de la Coupe du Roi après avoir aligné Denis Cheryshev, Daniel Alves ne s’est pas montré tendre avec les Madrilènes.

Pour les 16e de finale de la Coupe du Roi, le Real se déplaçait sur la pelouse de Cadix. Rafael Benitez avait décidé d’aligner d’entrée Denis Cheryshev afin de donner du temps de jeu à l’international russe. Mais ce dernier s’est retrouvé au centre d’un véritable imbroglio. Normalement suspendu pour avoir reçu trois cartons jaune la saison dernière avec Villarreal dans cette compétition, les Madrilènes pourraient être exclus. Une situation commentée par Daniel Alves, défenseur de Barcelone, lors d’un entretien accordé à la Cadena Cope.

« Les Madrilènes doivent être éliminés »

« Est-ce que l’affaire Cheryshev aurait pu être évitée ? Oui, mais il y a eu un manque d’information et de communication. Ces choses ne devraient pas arriver dans un club comme le Real Madrid, qui est un grand club. La règle dit que si un joueur est aligné alors qu’il est suspendu, le club doit être éliminé. Ils ne peuvent pas se défendre. Je ne pense pas que ça serait mieux pour le Barça, mais ça serait vraiment le pire pour Madrid, c’est certain. Il n’a y aucune défense qui vaille », ironise Daniel Alves.

« Villarreal et la Fédération ne nous ont rien dit »

« La sanction de Cheryshev n'est pas effective car le joueur n'en a pas été notifié. Article 41. Quand un joueur arrive (à Madrid) il doit connaître les sanctions mais il n'a pas été mis au courant. Villarreal et la Fédération ne nous ont rien dit. On ne pouvait pas le savoir. Nous n'avons reçu aucun document en juillet. Personne n'a négligé son travail, le Real Madrid n’a donc pas aligné un onze invalide. Bien sûr que nous défendrons nos droits », confiait Florentino Pérez, président du Real Madrid, sur cette polémique.

Articles liés